Rapport démographique ONU 2019 : 7,8 milliards sur Terre

Rapport démographique monde population 2019

Dans le rapport démographique ONU 2019, il ressort qu’il y a 7,8 milliards de personnes sur la planète Terre. Soit 5,6 milliards de femmes contre 2,2 milliards d’hommes. Dès lors, les 5,6 milliards de femmes sont pour un million d’hommes. Cela correspond à un homme pour six femmes.

En 1950, le rapport démographique de ONU informait que la population mondiale était estimée à près de 2,6 milliards de personnes. Elle a ensuite atteint 5 milliards d’individus en 1987, puis 6 milliards en 1999. En octobre 2011, le chiffre de 7 milliards de personnes sur notre planète avait été franchi. Ledit rapport conseille aux femmes de faire preuve de prudence, car sur les 2,2 milliards d’hommes, un milliard sont déjà mariés, 130 000 sont en prison et 70 000 sont atteints de maladie mentale. En somme, cela signifie qu’il ne reste juste qu’un milliard d’hommes disponibles pour le mariage et sur ce milliard, 50 % sont sans emploi, 3 % sont gays, 5 % sont des prêtres catholiques, 10 % sont vos parents et 35 % ont plus de 66 ans.

Pourquoi la population augmente-t-elle si rapidement ?

La croissance effrénée de la population mondiale au cours des deux derniers siècles tient en grande partie aux progrès de la médecine moderne et à l’amélioration du niveau de vie. Cela a permis de réduire considérablement la mortalité infantile, juvénile et maternelle, contribuant ainsi à l’augmentation de l’espérance de vie. En dépit de la baisse des taux de fécondité, ces derniers n’ont pas baissé au même rythme que les taux de mortalité. Ces tendances auront d’importantes répercussions sur les générations à venir. 

À l’heure actuelle, la Chine et l’Inde demeurent les deux pays les plus peuplés au monde, avec plus d’un milliard de personnes chacun, représentant respectivement 19 % et 18 % de la population mondiale. Parmi les 10 pays actuellement les plus peuplés, un seul se trouve en Afrique (Nigéria), cinq sont situés en Asie (Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie et Pakistan), deux en Amérique latine (Brésil et Mexique), un en Amérique du Nord (États-Unis) et un en Europe (Fédération de Russie). À l’inverse, les populations de 48 pays ou régions dans le monde devraient diminuer d’ici à 2050. Plusieurs pays devraient ainsi voir leur démographie baisser d’environ 15% au cours de cette période, dont la Bosnie-Herzégovine, la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie, le Japon, la Lettonie, la Lituanie, la République de Moldova, la Roumanie, la Serbie et l’Ukraine. Le taux de fécondité dans ces pays sera en effet inférieur à celui nécessaire pour parvenir à un seuil de renouvellement des générations (c’est-à-dire un nombre moyen de 2,1 enfants par femme). LIRE LE RAPPORT INTÉGRAL

Projections pour l’An 2100 selon le rapport démographique ONU

La population mondiale devrait atteindre 11,2 milliards d’individus en 2100, selon les prévisions et statistiques démographiques des Nations Unies. La population mondiale actuelle est de 7,6 milliards d’êtres humains. Elle continue d’augmenter mais à un rythme moins soutenu que par le passé. Elle devrait croître de 1 milliard d’ici 15 ans et de 1 milliard supplémentaire d’ici 25 ans, pour atteindre 9,8 milliards de personnes en 2050. Ces projections sont basées sur des variations moyennes, qui tablent sur un recul du taux de fécondité et un allongement de l’espérance de vie.

Plus de la moitié de la croissance démographique dans le monde d’ici à 2050 aura lieu en Afrique, un continent dont la population augmentera d’environ 1,3 milliard d’habitants au cours de la période. Proportionnellement, c’est la région qui connaîtra la plus forte évolution démographique. Les perspectives tablent sur un boum démographique notamment parce qu’un grand nombre de jeunes atteindront l’âge adulte dans les années à venir et seront en âge de procréer. L’Asie devrait être le second continent à connaître une croissance démographique tout aussi fulgurante, avec une hausse d’un peu moins d’un milliard d’habitants entre 2015 et 2050. 

Please follow and like us:
error20

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 120 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *