Le Conseil d’Administration du PAD entérine les mesures de Cyrus Ngo’o

Communiqué Conseil Administration PAD

Le Conseil d’administration du Port Autonome de Douala-Bonaberi s’est réuni ce  6 décembre 2019 en sa session ordinaire sous la présidence de monsieur Shey Jones Yembe. Il a été question de l’après concession de 15 années sur le Terminal à conteneur dont bénéficiait l’entreprise DIT, une entreprise qui aurait 24 milliards de FCFA d’arriérés à reverser dans les caisses de l’Etat du Cameroun et qui en plus est défaillante pour n’avoir pas pu rempli son cahier de charges, selon les termes du contrat de concession. Et qui, curieusement aurait demandé 4 années de plus pour y arriver.

Monsieur Bolloré en personne aurait écrit au Président de la république camerounaise, Paul Biya, après avoir fait intervenir auprès de ce dernier des institutions françaises, apparemment sans succès. L’on se souvient de l’arrivée au Cameroun de Jean-Yves Le Drian, le ministre des affaires étrangères de la France. Cette visite a fait jaser les Camerounais, soucieux de la souveraineté de leur nation, lorsque la suspension dans le choix d’un nouveau gestionnaire du Terminal à conteneurs avait été demandée par le SGPR Ngoh Ngoh à Cyrus Ngo’o qui avait choisi TIL comme nouveau concessionnaire. L’entreprise Apmt Terminals B.V- Bolloré S.A était arrivée  7ème sur 9  candidats à l’Appel International à  Manifestation d’intérêt du 12 janvier 2018.

Le conseil d’administration a-t-il tranché ?

La bataille juridique avait abouti le 4 décembre dernier à la cassation de la requête du PAD par le juge administratif. Cependant, l’autorité portuaire avait vite fait de donner sa position. Dans une de ses communications parvenue aux médias nationaux et internationaux, elle rappelait que : « Le PAD n’est d’ailleurs pas tenu de lancer un nouvel appel d’offres et peut décider de gérer son terminal  à Conteneurs en régie. Le décret du 24 janvier 2019 réorganisant le PAD lui en donne  le pouvoir. ». Nous l’avons expliqué dans cet article.

Le Conseil d’administration vient de se tenir ce jour. A l’issue de celui-ci, il ressort clairement que l’Etat du Cameroun a décidé de faire sans l’entreprise Apmt Terminals B.V- Bolloré S.A. Et peut-être aussi sans TIL. Monsieur Cyrus Ngo’o, DG du PAD, y était assisté de Monsieur Moukoko Njoh Charles Michaux, son Directeur général adjoint. Ce Conseil, peut-on lire dans le communiqué final, « portait essentiellement sur l’évaluation des mesures préparatoires à la fin de la concession du terminal à conteneurs du Port de Douala-Bonaberi ». La présentation du Directeur général Cyrus Ngo’o était portée sur la présentation des mesures concrètes déjà prises pour la continuité de service public portuaire dudit port et de son Terminal tabt convoité, dès le 1er janvier.

En somme

Selon le communiqué, le conseil a « entériné l’ensemble des mesures » prises par Cyrus Ngo’o, le DG du PAD. En plus, « une régie déléguée au PAD » a été créée et la prescription « des mesures commerciales » ont été faite au DG. Celles-ci concernent la concurrence que devra gagner le PAD. Une « réduction de 10 % des tarifs de manutention terre et de relevage doit être appliquée dès le 1er janvier 2020 ». Ainsi, selon le souhait de la majorité des Camerounais, l’on s’achemine petit à petit vers la fin de l’ère Bolloré sur la façade maritime de l’Etat du Cameroun.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 228 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *