Régie du Terminal à Conteneurs : le PAD annonce la baisse des tarifs

Régie PAD

La régie est en oeuvre. Le personnel est maintenu et « les tarifs des opérations de manutention terre et relevage baissent ». L’entreprise camerounaise Port Autonome de Douala, reprend la gestion du Terminal à conteneurs et fait baisser la pression avant le 31 décembre 2019.

Le PAD reprend son Terminal à conteneurs des mains de DIT. Le contrat de concession avec ce dernier arrive à termes ce 31 décembre 2019. Malgré de très nombreuses pressions sur les autorités camerounaises et surtout sur Cyrus Ngo’o, le Directeur Général du Port de Douala-Bobabéri, la rude bataille souterraine des lobbies semble avoir été remportée par la partie camerounaise. Tout y a été constaté : Procès, sabotages électroniques, fakenews dans les médias, achats de consciences, heureusement sans succès. Selon la communication de l’Autorité portuaire devenue célèbre dans les réseaux sociaux, le Cameroun avait une autre corde à son arc. Créer une régie. Il peut, en tant que propriétaire dudit port ne plus aller vers une nouvelle concession. Adieu DIT et TIL, pour que vive la nouvelle régie en attendant mieux. Selon des experts camerounais, ce choix stratégique opéré par Cyrus Ngo’o est dans tout l’intérêt de son pays.

Une régie déjà en oeuvre

Selon les recommandations de son Conseil d’administration, le PAD a déjà le pied sur l’étrier. Sur sa page Facebook, nous pouvons lire ceci : « Terminal A Conteneurs: Les Personnels Au Cœur De La Stratégie. Le Gouvernement de la République est soucieux de la préservation des emplois de Douala International Terminal, à la fin de son contrat de concession le 31 décembre 2019. C’est ainsi que dans l’article 25 de la Résolution portant création et organisation de la Régie Déléguée de gestion, d’Exploitation et de Maintenance du Terminal à Conteneurs du Port de Douala Bonabéri, il est clairement précisé que, peuvent faire partie du personnel de la RTC:
– les personnels employés par le Concessionnaire du Terminal en fin d’activité au 31 décembre 2019;
– les personnels recrutés aux postes de responsabilité définis par le Conseil de Supervision
– les personnels affectés ou détachés par le Port Autonome de Douala;
– les personnels recrutés pour des besoins nouveaux.

C’est dire que les dispositions sont prises par le Port Autonome de Douala pour que les emplois soient préservés. ». Et déjà, le PAD n’a pas attendu la fin de la concession de DIT pour mettre en exécution les recommandations de son Conseil d’administration. Il a annoncé ce 9 décembre sur sa page facebook la baisse de ses prix : « Les Tarifs Des Opérations De Manutention Terre Et Relevage Baissent : Armateurs, Agents maritimes, Consignataires, Aconiers, Concessionnaires en Douane agréés et Chargeurs.
Clients, Administration, Mandataire Représentants des Autorités et Administration Publiques installées au Terminal à Conteneurs de Douala Bonabéri. CECI VOUS CONCERNE.
 », Pouvait-on lire.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 239 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *