COVID-19 : le masque est la première vraie barrière contre le coronavirus

Masque et Coronavirus

Le masque reste la plus grande barrière contre le Coronavirus. Le masque est ce qui a sauvé les Chinois, les Hongkongais. Personne ne sort en Chine sans son masque. Si ces pays se battent pour des masques, c’est parce qu’ils savent que le masque est la solution. Il est plus efficace que la Chloroquine et vous laisse libre de vos mouvements. Il est plus efficace que le confinement qui n’intervient que lorsque la population est très touchée. Peu importe le masque. Cessez de penser que le masque doit être pharmaceutique ou médical. C’est le discours du business. Des pays qui l’ont compris n’ont pas fait de confinement. Ils ont imposé le port obligatoire du masque.

Bouchez-vous le nez et la bouche. C’est l’essentiel. En tissus pages ou en jeans, cachez votre nez et votre bouche même avec votre mouchoir, votre pagne, avec votre foulard. Que nos couturiers se mettre au travail. Sachez que la mafia sur le masque est puissante. Lorsque nous voyons les Etats-Unis piquer des masques à la France et que la France en pique à la Suède, attendre d’eux des masques est une utopie. S’ils se battent pour des masques c’est parce qu’ils savent que le masque est la solution. Cessez toute panique et battez-vous à rester en vie en adoptant les mesures strictes de sécurité. Celles de vos gouvernements et les vôtres propres (ail, citron, bien manger, vitamines, calcium, etc… Le nombre de cas ne veut pas forcément dire le nombre de malades ou de morts. La prise de chaleur humaine sous les tropiques fausse toute logique. Dire que je suis malade si l’on me prend la température à 39 degrés à l’ombre…

Le Testing en appui au masque

Avec le test systématique mis en place au Cameroun, le nombre de cas va très vite grimper. Une bonne chose, car on pourra les isoler et couper la propagation du virus. Surtout, mettez vos personnes âgées à l’abri. (+68 ans), empêchez les de sortir si possible. Au Cameroun 80% des personnes infectées ne font pas la maladie, ça passe comme une simple grippe. Donc, pas de psychose vendue par les médias occidentaux. Cette maladie n’est pas honteuse. Moins de 10% présentent de vrais signes de la maladie. D’où Test, test, test qui est prôné par l’OMS. Pour plus de 90% des cas, donc +10% sur les 80%, on rentre à la maison après 20 jours maxi. Si l’on a vite été pris en charge. Pour limiter l’étendue de la contamination, coupez la circulation du virus en cessant au maxi les contacts humains. Restez chez vous. Et en se lavant les mains avec du savon car ce virus a une coque lipidique (huile). Le savon le met à nu et il meurt en 2 minutes sans sa coque de protection.

Il faut savoir que dans d’autres pays, il n’a pas fallu 2 semaines depuis le 1er cas dépisté pour commencer à avoir des morts en masse par jour. C’est le dépistage rapide qui sauve des vies et permet de maintenir la charge virale au plus bas. Testez, testez, testez comme en Corée du Sud, en Allemagne ou en Ukraine. Aux premiers signes, en cas de doute, si vous avez le sentiment d’avoir été en contact avec une personne infectée ou douteuse, appelez le 1510 au Cameroun, en attendant chez vous, informez votre famille. Pourquoi informer sa famille ? Parce qu’elle sera la première contaminée. Ailleurs, il y a des familles entières qui sont en train de disparaître par négligence.

Infos ou intox ?

France 24 fait fort. Ta nourriture est ton premier remède… France 24 s’attaque à présent aux recettes africaines « contre le Coronavirus ». Dans son émission qui a pour objectif de débusquer de fausses informations dans le monde, ils prétendent que le citron et l’ail et certaines pratiques contre la grippe des Africains ne peuvent mettre à l’abri contre le Coronavirus. Car sans fondement scientifique. Alors peut-on à son tour sans fondement scientifique affirmer que l’ail qui est le plus puissant des antibiotiques naturels et le citron qui renforce le système immunitaire n’en peuvent rien contre ce virus ?

Après la tentative sans succès d’installer la psychose autour du COVID-19 chez les Africains, voici qu’ils s’en prennent à présent à leur mode de vie millénaire de se mettre à l’abri des maladies, et surtout de celles venues d’ailleurs. Rappelez-vous d’une vérité : Nous n’avons pas les mêmes anticorps qu’eux. Pas le même mode de vie, encore moins la même nutrition. Ta nourriture est ton premier remède. Stratégie du Cameroun contre la maladie selon le Dr. Manaouda Malachie, le ministre de la santé publique : « Notre stratégie : Testing massif et généralisé, Placement en traitement immédiat des cas, Surveillance active des cas suspects, Sensibilisation des populations (hygiène, distance, etc.), Maîtrise des frontières, Développement d’expertises locales fiables pour la riposte ».

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 223 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *