Joe Biden et l’UE contre les pratiques de la Russie de Vladimir Poutine

La Russie a expulsé des diplomates européens de son territoire en réaction contre une Union Européenne qui prend des libertés dans ses affaires internes. On se souvient pourtant de Jean Yves le Drian rappelant à l’administration Trump le respect des affaires franco-françaises aux pires moments de la crise sociopolique dite des Gilets jaunes, qui secouait la France. Le principe de la Non-ingérence dans les affaires internes des États sait très bien être mis en avant par la France lorsqu’il s’agit de son intérêt.




Dans son discours pour l’international, où  il a parlé du retour de la « diplomatie rigide » des USA dans le monde, le Président américain dit avoir personnellement discuté avec Vladimir Putin, le chef de l’Etat de Russie. L’objectif étant de lui faire savoir la nouvelle orientation de la politique étrangère américaine. Il lui aurait fait savoir la fin de celle où les USA acceptaient tout de la Russie, (avec Donald Trump). Une menace vite balayée par le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, pour qui la Russie reste maître de son destin et ne sera jamais le Toutou des Occidentaux. Pour l’instant, Vladimir Poutine qui préfère les actes à la parlotte n’a encore rien dit et à choisir plutôt d’expulser de son territoire tous les diplomates européens qui ont allé donner caution, et surtout par leur présence effective, à la manifestation pour la libération de Alexeï Navalny, soupçonné d’espionnage pour le compte des européen. En contre réaction, certains pays de l’EU ont aussitôt fait d’expulser à leur tous des diplomates russes.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.