Monétisation YouTube

La monétisation YouTube change pour tous les créateurs de vidéos sur la plateforme dès ce 1er juin 2021. Les conditions d’utilisation vont changer, en touchant les parties importantes du contrat d’utilisation. Entre autres, les revenus issus de la monétisation des vidéos. En ce qui concerne la monétisation, il faut déjà noter que YouTube avait déjà durci les règles qui donnaient droits à un créateur lambda de monétiser sa vidéo.

Depuis plus de 2 ans, il faut avoir plus de 4000 heures de visionnage et 1 000 abonnés au moins au cours des 12 derniers mois pour monétiser sa vidéo sur cette plateforme qui se révèle un peu plus chaque jour être pour les célébrités. A partir du 1er juin 2021 donc, YouTube, la plus grande chaine de télé au monde, en même temps le plus grand et puissant moteur de recherche vidéo dans le monde, ajoute une nouvelle couche dans ses règles d’utilisation, en sa faveur.

En ce qui concerne la monétisation YouTube

Dorénavant, que vous ayez ou non les 4000 heures de visionnage dans les 12 derniers mois et 1 000 abonnés à votre compteur, YouTube peut monétiser vos vidéos s’il le juge rentable pour lui. Il  dit « avoir le droit … de monétiser toutes les vidéos sur sa plateforme et … peut diffuser des annonces sur des vidéos des chaines qui ne participent pas au Programme Partenaire YouTube ». Cependant si vous êtes admis à la monétisation, tout roule à peu près comme avant : à chacun son pourcentage à partir du jour d’admission de votre demande à la monétisation des vidéos. Mais ce qui va changer est que dorénavant aussi, des revenus versés aux créateurs  éligibles, donc qui ont été admis après avoir rempli les critères de monétisation, seront du domaine des « royalties », au sens de droit américain. En effet, selon la loi fiscale américaine, 30 % du gain de tout non américain gagnant de l’argent des entreprises américaines ou celles basées aux Etats-Unis seront « retenus à la source » au profit du trésor public américain « lorsque la loi l’exige ». (Bulletin W8, des ressortissants de certains Etats ne sont pas touchés par cette disposition). Attention, ce contrat est tacite. Vous l’acceptez dès que vous continuez à utiliser YouTube dès le 1er juin 2021.

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 271 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *