Hissène Habré, l’ex-chef de l’Etat du Tchad, est décédé ce mardi 24 août 2021 au Sénégal

Hissène Habré est mort. Condamné à perpétuité pour des crimes commis au moment où il était encore l’homme fort du Tchad, celui qu’on accuse d’avoir commis d’énormes exactions s’en est allé ce mardi sans mot dire contre tout ce qui a été dit sur son règne. Il a été emprisonné pour crimes contre l’Humanité, actes de tortures et crimes de guerre.




La nouvelle a été rendue publique par l’administration pénitentiaire du Sénégal, pays dans lequel il a été jugé et condamné à la prison à perpétuité. Il a régné sur le Tchad de 1982 à 1990. Il est arrivé au pouvoir par coup d’Etat et c’est par un coup d’Etat qu’il va le quitter. Un putsch orchestré par Idriss Déby Itno mort il y a quelques mois en allant défendre sa patrie au front. Au moment où beaucoup croyaient encore à un Fakenews, voici que le ministre de la Défense du Sénégal vient de confirmer sa mort. Les médias Sénégalais parlent de COVID-19. Selon certaines langues qui commencent à se délier, Hissène Habré a été en prison pour des actes dont il en était que l’exécutant. Pour certains tout part de la France qui en avait fait son homme fort dans le pays des Sao jusqu’au jour où ses intérêts ont commencé à maigrir sous le soleil du Tchad. Il avait 79 ans.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.