Mouammar Kadhafi : assassiné par des mercenaires de l’OTAN il y a 10 ans

Mouammar Kadhafi

Cela fait 10 ans ce 20 octobre 2021 que le Guide libyen Mouammar Kadhafi à été assassiné à Syrte en Libye par les mercenaires de l’OTAN commandités par Nicolas Sarkozy.

Comme Colin Powell contre Saddam Hussein, Nicolas Sarkozy, un voyou politique alors président de la France va tout faire pour convaincre les Français, l’union européenne, l’OTAN et l’ONU de faire la guerre en Libye pour chasser du pouvoir le guide libyen qui assassine son propre peuple. Après des mois de bombardements intenses, Mouammar Kadhafi sera assassiné.




Mouammar Kadhafi est né le 7 juin 1942 à Qasr Abou Hadi en Libye. Il a pris le pouvoir par un coup d’État militaire le 1er septembre 1969 qui renverse une Monarchie. Et après cette date, sa stature d’homme d’Etat et le développement de son pays sans cesse grandissants étaient devenues choses insupportables pour les Occidentaux.

Le Colonel Mouammar Kadhafi a longtemps dominé la géopolitique mondiale, réussissant même avant son assassinat à installer sa tente de berger en pleine cour de l’Elysée, au sein même de la présidence française, après des années dont il a été Personae non grata pour les Occidentaux qui l’avaient accusé de soutenir le terrorisme international après l’attentat de Lockerbie le 21 décembre 1988, du Boeing 747 assurant le vol Pan Am 103.




Mais les vraies raisons de sa mort sont géopolitiques. Certaines viennent du refus de voir un pays africain développé. Il fallait détruire ce pays pétrolier qui commençait, par la poigne d’un homme et de ses proches, à imposer aux pays dits développés s le respect de sa grandeur, de sa souveraineté et de sa vision du monde.

Une autre partie des raisons vient de la peur du Grand remplacement des Occidentaux. Aux temps de Mouammar Kadhafi, les noirs allaient et venaient dans ce pays, et pouvaient traverser facilement vers l’Europe. Dans la politique d’en faire une frontière infranchissable, il fallait le détruire, y mettre le chaos et semer la peur et des massacres contre les noirs. Il a été enterré le 25 octobre 2011.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 389 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire