Samuel Eto’o Fils, Gaelle Enganamouit, Seïdou Mbombo Njoya et la Fécafoot

Gaelle Enganamouit, Eto'o Fils, Seidou Mbombo Njoya

POURQUOI VEULENT-ILS FAIRE TAIRE GAELLE ENGANAMOUIT ? Concentrer les esprits sur les fesses de la Lionne alors qu’elle dénonce la corruption installée à la Fécafoot par son président intérimaire est une vieille méthode qui marche pour les cons.




Seidou Mbombo Njoya ne devrait même pas être candidat vu son statut actuel à la Fédération camerounaise de Football. Mais lorsqu’on voit la trajectoire prise par ce dernier, on sait qu’il va vers une candidature pour les élections qui auront lieu en Décembre.

Les vidéos de Gaelle Enganamouit ne peuvent brouiller les cartes. Jamais ! Parce que GAELLE ENGANAMOUIT À TOUT DIT SUR LA LETTRE DE SA DÉMISSION. C’est une femme de grande valeur et pour qui sait le combat à distance qui se joue à la Fécafoot entre Seïdou Mbombo Njoya qui ne veut pas quitter le siège de président et Samuel Eto’o, le fils prodige du Cameroun décidé à débarrasser le foot Camerounais des corrupteurs et des voleurs qui se sucrent impunément dans l’effort collectif des Camerounais, le timing des mises en ligne des sextapes n’est pas un hasard.




S’acharner sur Gaelle Enganamouit est inutile parce qu’après le buzz des sextapes revient comme un ouragan la réalité du football Camerounais dont la Lionne indomptable, d’un mental de fer, a su dénoncer. Sa démission comme Team manager de l’équipe nationale de football féminin parle plus haut et plus fort que les vidéos crash qui, elles, nous informent au contraire de la moralité de ceux qui gèrent actuellement le football au pays. Jusqu’où peuvent-ils aller ? Des coups au bas de la ceinture ?

Gaelle Enganamouit redistribue les cartes

Seïdou Mbombo Njoya n’a pas le même poids que Samuel Eto’o Fils dans le Football mondial. Il ne peut non plus rapporter au sport camerounais le développement, l’arasement de son image vers le haut comme le peut Samuel Eto’o qui, lui, est Ambassadeur de plusieurs organismes internationaux, sous contrat avec plusieurs marques et labels internationaux, acteurs de bonnes œuvres partout dans le monde, célébré comme un dieu en Espagne, au Qatar, au Brésil, dans toute l’Union européenne.




Tous les pays du monde considère l’ex-capitaine des Lions indomptables comme une maquette du football mondial et les entrepreneurs sportifs, les hommes d’affaires dans le sports peuvent investir dans notre foot en se contentant juste de la signature du 9 emblématique du Cameroun.

Seidou quant à lui ne peut brandir aucun titre de foot international, partenaire d’aucun club à l’international. Il n’est que le fils de Ibrahim Mbombo Njoya, ancien haut commis de l’Etat récemment décédé. Rien de plus. Ce fils à papa ne sait compter que sur l’administration dont a bénéficié son feu père pour broyer ses adversaires et étouffer ses propres scandales. Et sur ce dernier point, leurs scandales à eux, à ceux qui se sont ligués contre le foot Camerounais, arrivent avant le 11 décembre. Le scandale des machines à sou avec des filles peu recommandables arrivent




Ne jamais oublier que Samuel Eto’o a annoncé gérer le foot Camerounais sans salaire. Il n’est non plus né fils de… Ou de roi. C’est un enfant du ghetto qui est arrivé au sommet par son intelligence, sa combativité, son talent et par la grâce divine. Sûrement que Gaelle Enganamouit fera partie de sa prochaine équipe dirigeante du football Camerounais

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 392 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire