Valsero demande à Samuel Eto’o de la tolérance du désordre à la Fécafoot

L'artiste Valsero

Valsero est connu au Cameroun comme un artiste qui a bâti sa réputation dans la contestation contre le régime en place. Il parle de changement et de transition. il y a quelques mois, il a donné un concert réussi au zénith de Paris au cours duquel ses nombreux fans se sont délectés de ses chansons « révolutionnaires », mais surtout de ses textes qui appellent au changement de mentalités pour une renaissance du Cameroun. Comment ne pas être surpris par sa publication qui condamne en premier la rigueur de Samuel Eto’o envers ses collaborateurs en retard en service à la Fécafoot ?




Publication de Valsero

« J’ai vu que ce matin, tu as démarré fort…Tu ne commences pas bien frère. Ca c’est pas un conseil d’ami que je te donne. C’est un conseil de grand-frère. Baisse le rythme…Enfermer les gens dehors parce qu’ils sont arrivés en retard, ça peut être une sanction mais une technique de management pour quelqu’un qui vient d’arriver c’est pas bien.

Pour quelqu’un qui vient d’arriver dans la maison…tu ne prends pas le temps de connaître tes collaborateurs. Découvre qui arrive en retard…Le premier jour là là tu dresses un front de guerre direct. Tu as prévu de tous les virer ou quoi…Non frère ne commence pas par la guerre. Commence par l’amitié. Commence par le pardon. Commence par l’éducation…Je t’ai prévenu. La Fecafoot que tu vois là est une pure sorcellerie ».




Si le conseil peut être judicieux selon les cas, il reste tout de même que Valsero sait qu’on ne bat le fer que lorsqu’il est encore chaud, voire très chaud. Eto’o à longtemps été moulé dans du professionnalisme. C’est ainsi qu’il continue à comprendre les choses. Comme reproches à Valsero, on aurait pu s’attendre à plutôt voir le chanteur et sympathisant du MRC, dont le leader est Maurice Kamto, de lancer un appel aux employés de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), pour un changement de mentalités et des habitudes, avec l’arrivée de la nouvelle équipe du nouveau Président de la Fédération.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 578 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire