Bell Joseph Antoine révolté contre la mauvaise foi et la menace de l’ECA

Bell Joseph Antoine demande aux Européens « d’arrêter de nous [Africains, ndla] raconter des histoires« . Face aux menaces de l’Association des Clubs Européens de Football de ne pas libérer les internationaux africains qui devront prendre part à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football du 9 janvier au 6 février 2022, l’ancien capitaine et gardien des buts des Lions indomptables, ancien capitaine de l’Olympique de Marseille sous Bernard Tapie, explique face aux micros des médias internationaux, comment les Européens enfument les Africains de leur thèse sur Omicron, le variant du Covid-19.




Selon l’ancien Lion indomptable, alors que le virus n’est pas venu par l’Afrique, alors que le virus tue 100 fois plus en Europe qu’en Afrique, les championnats européens ne se sont pas arrêtés, les stades européens étaient bondés de monde au même moment où la FIFA faisait jouer en Afrique des matchs éliminatoires aux stades vides. L’ancien Lion rappelle que la Copa de America vient de se jouer, et à aucun moment l’on n’a entendu dire que la situation sanitaire très précaire aux Amériques causait des souci à cette même Association des Clubs Européens de Football. On a ici tout l’aire de croire que cette crainte n’est que pour les Africains.

En réalité, nous n’allons jamais cesser de le mentionner. L’ancien capitaine des Lions indomptables Joseph Antoine Bell dont la parole n’est jamais ingrate sur des sujets concernant la défense des intérêts du Cameroun et de la vérité, nous consolide en l’idée que les Clubs européens font tout pour que ni les championnats nationaux, ni le championnat continental ne se tiennent afin de donner une grande chance à leurs rendez-vous sportifs. Le Cameroun vient de présenter ce jeudi, 16 décembre un nouveau protocole sanitaire, qui en plus du test Covid valide de 72 heures doit, le spectateurs au stade doivent obligatoirement être vaccinés.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.