CAN 2021 : le mot du Président Paul Biya aux Lions Indomptables

Lions Indomptables du Cameroun

Dans son.adresse à la Nation hier, 31 décembre 2021, le chef d’état Paul Biya à pris une bonne partie de son message pour parler de la Coupe d’Afrique des Nations de Football que le pays accueille du 9 janvier au 6 février 2022. Le mot aux Lions Indomptables a retenu l’attention des uns et des autres, parce qu’elle s’adressait directement aux quintuples champions d’Afrique et équipe hôte de cette CAN, l’équipe nationale du Cameroun.




« Je ne saurais terminer sans demander à nos chers Lions Indomptables, de donner le meilleur d’eux-mêmes, pour qu’au soir du 06 février 2022, cette fête se termine dans l’apothéose.« 

Le Président Paul Biya exprime tout simplement ici le désir profond de chaque Camerounais quant à l’issue de ce championnat africain qui se joue avec 24 clubs. Ce qui ne sera pas évident lorsqu’on sait que plusieurs Nations se sont bien préparées pour rentrer avec le trophée continental et que beaucoup d’autres jugés petits en matière de football au vue de leur performance et de leur victoires et défaites lors des éditions précédentes, ont progressé de manière remarquable.

Fair-play pour les lions

Cette semaine qui commence devra voir l’arrivée de toutes les délégations devant prendre part à cette belle et grande fête du football africain, d’autant plus que c’est la  dernière d’avant compétition. L’Éthiopie, le Soudan, le Zimbabwe sont sur le sol camerounais depuis quelques jours et ont tout le temps de s’acclimater entre deux séances d’entraînement.




Aux joueurs, fans, spectateurs dans les gradins et à chaque Camerounais dans la rue, le président Paul Biya dit dans son discours que : « Nous avons voulu en faire un grand moment de fraternité. Il nous revient donc de réserver un accueil chaleureux aux 24 délégations sportives, aux officiels et à tous ceux qui séjourneront dans notre pays, à l’occasion de cette compétition. Faisons découvrir à nos hôtes, la richesse de la diversité culturelle qui fait de notre pays, un « condensé d’Afrique ». Offrons-leur toute l’hospitalité qu’ils sont en droit d’attendre de nous, et qui fait partie intégrante de nos traditions. » 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.