LFPC : Samuel Etoo, Pierre Semengué et Abdouraman pour un New deal

LFPC Coton contre Panthère

Le Président de la Fécafoot, Samuel Eto’o Fils, ressuscite le Général Pierre Semengué de la LFPC et contente Abdouraman Hamadou Babba habitué du TAS. Qu’en penser ? Le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Samuel Éto’o Fils, ne s’est pas dédit jusqu’à présent quant aux promesses faites aux Camerounais qui sont basées sur sa volonté de réunir les acteurs du football camerounais autour d’un même idéal de paix, de sérénité  et de progrès. On s’en souvient encore, son slogan de campagne avait pour crédo de redonner au football camerounais toute sa grandeur d’avant les décennies de sommeil et de honte.




La Ligue professionnelle avait été dissoute par l’ancien Président, Prince Seidou Mbombo Njoya. Une dissolution qui avait accrue les dérapages, les manquements et les incompréhensions dans ce sport au Cameroun. La fédération camerounaise de football obligée de plutôt gérer un cycle de procès mené des mains de maître par Monsieur Abdouraman Hamadou Babba au Tribunal Arbitral du Sport (TAS), à la place des différents championnats. Pour se sortir de cet imbroglio sans fin, Samuel Eto’o devenu Président de la Fécafoot, a compris qu’il fallait faire avec tout le monde pour réussir son challenge, mais surtout avec la partie qui n’a jamais pardonné à Seidou Mbombo Njoya de les avoir écarté de la gestion du football.

Une LFPC pour rassembler les footballeurs

Mais Samuel Eto’o pourra-t-il contenter tout le monde ? Il a rétabli le Général Pierre semengué dans ses fonctions de président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) en obéissant à la décision discutable du TAS, avec pour mission de remettre sur pied le football camerounais en quelques 50 jours, et pour objectif direct le lancement prochain du championnat. On peut également noter avec Samuel Eto’o la rencontre Fécafoot et Présidents de clubs, membres de cette LFPC « non dissoute et restaurée par la sentence rendue le 12 août 2021 par le Tribunal Arbitral du Sport dans la procédure TAS 2020/A/7513 », comme lu dans le communiqué du Général Pierre Semengué.




Dans cette logique et politique de contenter chacun et tout le monde, le Général Pierre Semengué à informé l’opinion public d’avoir mis sur pied « un Groupe de Travail, conduit par Monsieur Abdouraman Hamadou Babba, en vue de proposer d’une part, des pistes de collaboration pérennes entre la LFPC et la FECAFOOT, et d’autre part, des solutions pour sortir définitivement le football camerounais de sa longue crise décennale ». Le championnat débutera donc le 21 février 2022, 15 jours après la clôture de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football qui se tiendra du 9 janvier au 6 février 2022 au pays des Lions Indomptables. Au camerounais de savoir quoi faire des infrastructures sportives dont le pays vient de se doter.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 560 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire