Salim Ben Boina des Comores parle de sa performance face au Maroc

Salim Ben Boina gardien but des Comores can2021

Voici les impressions d’après match de Salim Ben Boina, gardien de but des Comores, élu Homme du match face au Maroc le 14 janvier 2022 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Avec plus de 7 arrêts face aux attaquants marocains et un penalty enrayé, Salim Ben Boina, joueur du club amateur de l’Union sportive Marseille Endoume Catalans en National 3 et gardien de but remplaçant de l’équipe nationale des Comores a été plus grands que certains grands gardiens professionnels de cette compétition africaine de football.




Certes les Cœlacanthes ont perdu face au Maroc qui est l’une des équipes avec une côte de potentiel vainqueur de cette 33ème Coupe d’Afrique des Nations de Football qui se déroule au Cameroun depuis le 9 janvier, mais ceci n’a empêcher en rien que Salim Ben Boina, joue la classe au cours de ce match. « Quand on joue avec le cœur, quand on sait qu’on a une famille, un pays, on ne peut que faire ce qu’il faut. », se confie-t-il.

Salim Ben boina couronné roi

Il est tout aussi vrai que la  performance de Salim Ben Boina face au Maroc autait pu être encore plus sublimée si Selim Amallah n’avait pas marqué  à la 16ème minute et Zakaria Aboukhlal à la 89ème, Mais tout gardien encaisse des buts, encore plus lorsque ses coéquipiers ne l’aident pas assez à défendre sa cage. Le sélectionneur Amir Abdou des Cœlacanthes des Comores lui a donné une chance en laissant Ali Ahamada qui a joué le premier match contre le Gabon au banc. Avec raison. Le joueur amateur a été magistral devant Aguerd, Saïss, Masina et le penalty de Youssef En-Nesyri qu’il a repoussé des genoux sans oublier son face-à-face remporté avec autorité devant ce même Youssef En-Nesyri.




« Je pourrai raconter ces moments à mes enfants […]  C’est une première, pour moi, de sortir sous les ovations, surtout à l’extérieur ! […] On kiffe ces moments, ils sont inoubliables. Je pourrai les raconter à ma famille, à mes enfants. Avant ce match, on me disait de prendre du plaisir et de me régaler, car on ne joue pas tout le temps une CAN […] Je vais prendre le temps de savourer ce trophée […] Ce qui me gagne là, c’est la déception de ce match. On perd 2-0 alors qu’on aurait pu ne perdre que 1-0, ou pourquoi pas faire match nul. Mais bon, c’est le football. On est encore une petite nation, on a beaucoup à apprendre. Ce n’est pas fini, et si on doit partir, on reviendra plus grands. »

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 560 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire