Aboubakar Vincent et Toko Ekambi inscrivent un nouveau record africain

La Coupe d’Afrique des Nations de Football est en cours en ce moment au Cameroun mais un nouveau record est inscrit dans l’histoire de la CAN par cette sélection des Lions indomptables. Le coup d’envoi a été donné le 9 janvier 2022 au stade du complexe sportif d’Olembé à Yaoundé en présence du chef de l’État, Son Excellence Paul Biya, et plus de 40 000 spectateurs. Deux attaquants Camerounais s’illustrent depuis par leur réalisme et leur adresse face aux buts en battant, égalant ou en inscrivant à chaque fois un nouveau record, comme on n’en avait plus eu, du moins au Cameroun, depuis Njoh Léa, Milla Roger, Patrick Mboma et Samuel Eto’o. Et au niveau africain, depuis le Sud-Africain Benedict McCarthy et le jumeau Égyptien Hassan Hossam qui avaient marqué 7 buts chacun lors de la CAN 2015 en Afrique du Sud.





Qui ignorerait ici le réalisme de Laurent Pokou, l’Ivoirien qui en avait marqué 14 en deux éditions, soit 6 en 1968 et 8 en1970, ou le recordman historique de cette compétition africaine organisée tous les deux ans en principe, le Congolais Pierre Ndaye Mulamba qui en avait marqué 9 à l’édition de 1974 ? Le Record qu’est en train d’inscrire la nation camerounaise dans cette 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations qu’elle organise pour 24 équipes est inédit quant au nombre de buts.

nouveau record africain

Le nouveau record celui d’aligner les deux meilleurs buteurs de la compétition chacun avec au moins 5 buts au compteur. Du jamais vu depuis la première édition organisée en 1957 qui a connu les 5 buts de l’Égyptien Mohamed Ad-Diba. La compétition est en cours, mais déjà en 5 matchs, les Camerounais ont mis 11 fois le ballon au fond des filets, soit 6 fois par Aboubakar Vincent et 5 fois par Karl Toko Ekambi. Un record que celui d’aligner deux attaquants aux deux premières marches des meilleurs buteurs dans une même compétition.




Mais aussi d’avoir battu l’alignement de 2 buteurs camerounais sur le podium des réalisations depuis l’édition de 2002 qui a vu Patrick Mboma et Salomon Olembé Olembé discuter la place avec le Nigérian Julius Aghawoha avec 3 buts chacun. Mais ce n’est pas fini avec nos deux attaquants Camerounais. Le capitaine des Lions Indomptables Vincent Aboubakar et son coéquipier Karl Toko Ekambi ont encore là la marge pour battre ou égaler les records de 7, voire de 8 buts, du but le plus rapide, du nombre de fois Homme de match dans cette édition. Deux fois déjà Homme de match pour Karl Toko Ekambi.