Cameroun : réponse de Samuel Eto’o sur la gestion de l’équipe nationale

La gestion du banc de touche des Lions indomptables du Cameroun a abouti ces derniers jours au débat sur la gestion même de l’équipe nationale. La réaction de Samuel Eto’o, président de la Fédération Camerounaise de Football, était attendue par tout le gotha footballistique et politique du Cameroun depuis plus de 48 heures. Elle est tombée ce 18 février 2022. La voici pour tous.




D’abord après le passage du Ministre des Sports et de l’éducation physique du Cameroun, le Professeur Narcisse Mouelle Kombi, à l’émission « Actualités Hebdo » de la CRTV le 13 février 2022, la chaine nationale du pays suivie par des millions de téléspectateurs, dans laquelle le représentant du Gouvernement a déclaré garder Antonio Conceiçao, le sélectionneur de l’équipe nationale, après la Coupe d’Afrique des Nations. Mais également parce que l’instance faitière du football nationale ait donné le 16 février dernier 72 heures à son président Samuel Eto’o de se prononcer sur le maintien ou non de l’entraineur de nationalité Portugaise sur le banc de touche des Lions Indomptables messieurs. (LIRE CET ARTICLE : Mouelle Kombi, Samuel Eto’o et Fécafoot : le cas António Conceição divise)

Le coach de l’équipe nationale en attente de …

On le comprend aisément que la sortie du ministre n’a pas été du goût des dirigeants du football camerounais qui sûrement auraient souhaité que le Ministre les consultat avant toute déclaration publique de cette envergure. Encore plus lorsque l’on sait la demande incessante du public camerounais qui est non seulement de se séparer de ce coach, mais aussi de ne plus avoir un expatrié à la tête de leur équipe fanion de football.




Courrier de Samuel Eto'o à Narcisse MOUELLE KOMBI
Courrier de Samuel Eto’o à Narcisse MOUELLE KOMBI

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.