INTERNATIONAL

Europe de l’Est : une « Libye » naît en l’Ukraine par la volonté de l’OTAN

Ukraine est Europe Libye

Des livraisons d’armes vont bon train à l’Est de l’Europe, vers l’Ukraine où 15 000 mercenaires sont actifs. Voici pourquoi dans cet article l’on doit craindre les sales temps libyens en Europe. Les livraisons d’armes vont bon train à l’Est de l’Europe, vers l’Ukraine. Il faut écouler les stocks d’armes de plusieurs années. OTAN et Union Européenne ont poussé l’Ukraine à tenter de résister militairement contre la Russie alors que tout imposait de mettre en place les accords de Minsk.




Des chaines de télévision occidentales parlent de plus en plus de recrutements de mercenaire et de livraisons d’armes. Selon ces médias, plus de « 10 000 mercenaires du monde entier déjà sur place en Ukraine ». Infox ou intox pour faire douter l’adversaire, on note cependant que l’Union Européenne a fait son choix d’aller militairement contre la Russie. Elle ne fait rien pour la désescalade.

Les armes pour l’Est de l’Europe

Piégée par les Américains qui commande l’OTAN, ils ne peuvent ou ne veulent comprendre qu’il est de l’intérêt de leurs peuples de négocier avec la Russie. Au contraire, les Occidentaux ont maladroitement choisi vendre les armes à l’Ukraine après l’avoir au préalable placée face à la première puissance nucléaire comme une brebis sacrificiel.




Toute l’union européenne (France, Etats-Unis, Italie, Allemagne, Grèce, etc.) et une partie de l’Amérique du Nord ont trouvé pour solution d’apaisement plutôt la militarisation incontrôlée du pays de Zalenky, cet acteur de cinéma qui passe les journées devant les réseaux sociaux à faire du show pour Faire grimper son nombre de vues. (Son compte Twitter serait passé de 30 000 suiveurs avant « l’opération militaire spéciale de la Russie » à plus de 2,5 millions en 15 jours). (A LIRE AUSSI : Ukraine : les enjeux cachés des corridors humanitaires pour L’OTAN-UE)

Fin des temps de paix

Alors que la guerre fait sa gymnastique déjà en Europe, les médias occidentaux font la leur en parlant de « la guerre aux portes de l’Europe », soucieux juste de ne pas effrayer leurs populations, et de laver l’image de l’antre occidentale. certes la Libye en gestation touchera certains plus vite que d’autres (Moldavie, Pologne, Roumanie, Serbie; Turquie, etc.) mais bien malin est celui qui saura quand prendra fin la « dénazification » de l’Ukraine. Et quand aura lieu l’acceptation par les Etats-Unis de son statut de pays neutre entre la Russie et l’OTAN. Du moins de son pouvoir.




On est donc bien parti pour une Lybie bis en Ukraine avec l’Europe de l’Est croulant sous des armes non répertoriées comme dans le sahel libyen et la multitude d’armes entre les mains de mercenaires, de groupes armés qui auront à la longue des revendications contre les intérêts de l’Europe et des profils terroristes qui seront chaque jour découverts. Et ceci n’est pas prêt à s’effacer demain. Après la crise sanitaire, il faut renflouer les caisses. Et c’est ce que pense faire les Etats-Unis et certains de ses alliés. (DU MÊME AUTEUR : Ukraine : quand mercenaires et armes incontrôlés envahissent l’Europe)


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 952 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.