Russie : Diadia Vania remplace McDonald’s et sauve 62 000 emplois

Diadia Vania remplace McDonald’s en Russie et sauve 62 000 emplois. Les Américains grognent mais la nature a horreur du vide. Pour faire plier la Russie, les Occidentaux jouent depuis quelques semaines sur son économie. Sanctions après sanctions, ils ont réussi à déconnecter à plus de 80% la Russie de Vladimir Poutine de leur marché. Allant même jusqu’à s’en prendre personnellement aux individus, parce qu’e ceux-ci sont Russes.




Ils ont même aussi interdit les sportifs, les handicapés de compétir, violant le sacro-saint principe du sport apolitique parce qu’ils sont Russes. C’est dans ce même ordre d’idée que la quasi-totalité de leurs entreprises ont quitté la Russie. Parmi celle-ci McDonald’s qui a fermé ses 850 restaurants et mis du jour au lendemain 62 000 employés au chômage.

Demande de License de Diadia Vania
Demande de License de Diadia Vania

La Douma pour Diadia Vania

Or dans son adresse à sa Nation le 24 février 2022, jour du lancement de l’opération militaire spéciale en Ukraine, le Président russe Vladimir Poutine avait bien déclaré que son gouvernement avait pensé à presque tout contre les sanctions occidentales. Logistics, une société qui fait partie du groupe Ruspole Brands, qui produit des légumes en conserve à su prendre les devants.




Elle a demandé au service fédéral de la propriété intellectuelle, des brevets et des marques « Rospatent » d’enregistrer la marque commerciale « Diadia Vania » (Oncle Vania), qui comprend une image de la lettre В transformée à partir du logo de la chaîne de restaurants McDonald’s. Cela s’appelle sauter dans l’opportunité légitime. Personne n’a chassé l’américaine et personne ne peut blâmer le Russe de sauver les emplois en Russie. (LIRE AUSSI : Russie : une économie sous évaluée par Gauthier Rybinski sur France 24).

Opportunisme

La procédure prévoyait que le déposant sollicite l’enregistrement de sa marque pour les services d’une seule classe de la classification internationale, celle des snack-bars, cafés, restaurants et services de cuisine et de livraison à domicile. Le 10 mars, Viatcheslav Volodine, président de la Douma, lors d’une discussion en séance plénière sur le départ de Russie d’une série de chaînes occidentales emblématiques, avait rassuré sur un point.




Le point est la manière de pouvoir garder les emplois et contourner le complot de soulèvement du peuple par le mise expresse en chômage. Il a déclaré que McDonald’s, qui utilise des matières premières russes, devrait être remplacé « demain » par une chaîne nationale, tout en sauvant les emplois concernés. « Demain, ce n’est pas McDonald’s qui doit s’y trouver, mais Diadia Vania », avait-t-il annoncé. Selon lui, les emplois doivent être préservés et les prix abaissés.

Pris dans son propre jeu

Oncle Vania est une pièce de théâtre d’Anton Tchekhov de 1897 qui mélange le drame et le comique. Starbucks, Pepsi, Burger King ou Coca-Cola ont aussi fermé. Et à présent craignent la nationalisation de leur enseigne. La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, s’était inquiétée le 11 mars de la perspective d’une nationalisation des compagnies ayant décidé de stopper leurs activités en Russie ou de quitter le pays.




Les Américains, pris dans leur propre jeu, se permettent de mettre en garde le Kremlin contre de nouvelles sanctions si une décision de ce type venait à être prise. Or la Russie doit trouver les solutions aux milliers de ses citoyens jetés dans la rue par solidarité occidentalocentrisme. Que faire ? Chaque sanction à ses revers et l’on sait que le propre de Vladimir Poutine est de battre l’ennemi en utilisant sa propre force contre lui. (Source: Avec RT). (LIRE AUSSI : Missiles hypersoniques russes en Ukraine : pourquoi ce 19 mars 2022 ?).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.