Usurla Von Der Leyen en Ukraine avec un cadeau empoisonné pour Volodymyr Zelensky : Explications dans cet article.

Ce 8 avril 2022, Ursula Von Der Leyen en Ukraine, présidente de la commission européenne, est arrivée en Ukraine. Officiellement, pour montrer la solidarité de l’Union européenne à Volodymyr Zelensky et au peuple ukrainien. Seulement, elle y arrive avec un cadeau empoisonné. Décidément, l’UE ne veut pas du bien à l’Ukraine. Voici pourquoi. On pourrait même croire que les dirigeants des 27, et dans une grande mesure des pays membres de l’OTAN ont juré sa perte. (LIRE AUSSI : Ukraine : le président Volodymyr Zelensky face à l’hypocrisie occidentale).




Sa destruction en fait un grand marché de reconstruction. Comme quoi, voici ce que ça donne avec Usurla Von Der Leyen en Ukraine, jouant la comédie chez un comédien professionnel. Mais de promesses inutiles et même dangereuses aussi. Venir à Kiev promettre ce pays l’entrée à l’UE par une procédure rapide et spéciale, si ce n’est pas envenimer la  crise russo-ukrainienne et jouer sur la réaction de la Russie qui en est complètement contre, alors c’est quoi ? (LIRE AUSSI : Ukraine : la Russie atteint ses objectifs principaux, seule contre l’OTAN-UE).

Prestidigitation de U. Von Der Leyen en Ukraine

D’ailleurs, elle a esquivé la question d’un journaliste qui lui a posé cette question, préférant parler du courage du peuple ukrainien qui se bat pour l’Europe et pour la démocratie. Mais alors tombons des nues face à ces nudes de l’hypocrisie occidentale. Von Der Leyen en Ukraine dit être convaincue que ce pays gagnera face à la Russie. On comprend clairement où veut en venir la diplomate et quel message est transmis à la Russie. C’est l’OTAN et l’UE qui combattent la Russie au même moment.




Une déclaration claire de la guerre. Option usure et Ukraine comme bélier. En fait les Occidentaux sont tout simplement en embuscade comme des hyènes, guettant   une Russie épuisée, usée, pour lui sauter au coup et s’approprier la victoire et le droit de dire comment se présentera le nouveau monde. Si celui-ci sort un jour de son rêve hégémonique. De l’autre côté, elle ne cache plus le fond des intentions des Européens.

Joints Ventures

Celui-ci contre-attaquent pour être les seuls à avoir de juteux contrats de reconstruction de l’Ukraine qui vaudra beaucoup plus pour eux plus détruite qu’elle ne l’est jusqu’à présent. En effet, lors de sa visite à Kiev ce jour, l’image était plus que trop  parlante. Elle passe au Président ukrainien le formulaire d’adhésion à l’UE à remplir en lui parlant de « reconstruction » .Elle lui a clairement dit « être heureuse de parler joint venture » entre les entreprises ukrainiennes et des États européens dans la reconstruction de l’Ukraine.




J’espère que Volodymyr Zelensky à compris que son rêve d’Europe va lui coûter la vente de son pays au multinationales occidentales. Sachant que le prix à déjà été payé en avance, en envoi d’armes, de nourriture, de toutes sortes de logistiques de guerre et de survie. D’où la présence réelle de U. Von Der Leyen en Ukraine. Ces milliards que lui envoient Américains et européens sont de l’herbe verte pour ses alliés que seule la Russie peut couper à leurs pieds.