Messanga Nyamding s’exprime après son exclusion définitive du RDPC

Le Professeur Messanga Nyamding à été exclut définitivement du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC). Charlemagne Pascal Messanga Nyamnding était jusqu’à son exclusion définitive « Membre titulaire du Comité Central désigné et Coordonnateur du Mouvement National des Biyaïstes » comme il se présente sur sa page Facebook. Les prises de position du professeur Messanga Nyamding dérangent apparemment ses camarades du parti.




Plus d’une fois déjà, il a été ouvertement en déphasage avec la ligne disciplinaire de son parti. Par moment, ses prises de position dans des débats sur les plateaux des médias sont dignes d’un opposant. D’ailleurs, beaucoup s’attendaient qu’il fasse comme plus d’un qui sont passés de l’autre côté du parti au pouvoir. Le 13 avril dernier, il était face à la commission de discipline du RDPC. Selon le professeur Messanga Nyamding « Les échanges entre les membres de la commission de discipline ad hoc et moi sont arrivés à terme. Celle-ci me reprochait quatre faits marquants non fondés. Premièrement : qualification de certains membres du gouvernement de bandits en col blanc dans les médias ;

Messanga Nyamding optimiste

Deuxièmement : incitation au soulèvement et à la prise du pouvoir par l’armée dans les médias ; Troisièmement: critique exacerbée à l’égard du parti et vis-à-vis du gouvernement. Quatrièmement : soutien formel apporté aux revendications des enseignants. » Seulement, on ne peut ne pas relever que l’homme incarne la libre pensée et qu’il ressort en chacune de ses positions, un besoin d’un mieux pour le Cameroun. Certains le disent aigris pour n’avoir jamais été nommé ministre par le Président de la République Paul Biya, alors qu’il se dit l’un de ses supporters de la première heure, depuis Paris.




L’homme semble pourtant avoir pris la décision de son ex-parti avec du bon sens et optimisme; Espérons qu’il ait compris qu’il y a une vie après le RDPC, voire après la politique. Parce qu’après tout, il reste un intellectuel et professeur d’université. « C’est avec regret que j’apprends en ce jour mon EXCLUSION DÉFINITIVE au sein Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), parti pour lequel j’ai milité durant 37 ans. Il faut aller de l’avant et tourner la page, avec très certainement la perspective d’en ouvrir une nouvelle… Nous évoquerons cela ultérieurement. (LIRE AUSSi : Sortie de Maurice Kamto sur le cas Steve Fah).

Souvenirs




En attendant j’en profite pour vous remercier, vous qui êtes issus de tous pays, toutes régions du Cameroun, tous bords politiques, pour votre indéfectible soutien envers ma modeste personne. En réalité nous nous battons pour construire un Cameroun nouveau, cela est possible et je continuerai à défendre mes convictions, n’en déplaise à certains. Tout comme le chevalier Bayard, je m’en vais « SANS PEUR ET SANS REPROCHE »… Légende : Photo avec mon illustre feu frère le Dr Charles Ateba Eyene en 2008, assassiné pour avoir exprimé librement ses idéaux et convictions au sein du RDPC ». (LIRE AUSSI : Discours du Président Paul Biya à la jeunesse du 10 février en bref).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.