Discours de Poutine du 9 mai : Occidentaux déçus, Kremlin reste maitre du jeu

Discours de Poutine 9 mai 2022 en Russie

Le discours de Poutine a été décevant, selon les experts de BFM TV. Cela peut paraître anodin, mais venant des Occidentaux, il y a lieu de se demander pourquoi les Européens voulaient à tout prix une « déclaration de guerre » ou une « grande annonce de victoire » de la part du Président de la Fédération de Russie ? Trop de spéculations occidentalo-centristes dont le monde non occidental s’en passe très bien. (LIRE AUSSI : Guerre Russie-Ukraine : conséquences géopolitiques en Afrique).




D’ailleurs, ils sont les seuls jusqu’à ce jour à refuser de comprendre ce que tout le monde à compris et à pointer le doigt sur la Russie en parlant de propagande dans le discours de Poutine. Chose qu’elle fait elle même tout le long de la journée. La propagande occidentale dans les médias est tellement ridicule qu’il ne leur manque plus de honte dans leur besoin de réécriture de l’histoire.

pourquoi les Occidentaux sont-ils déçus ?

Vladimir Poutine s’adresse à son peuple, appuyé sur l’histoire du passé de la Russie avec ses vétérans. Ce sont eux, les Occidentaux, qui ont donné des objectifs autres à l’opération militaire spéciale russe. Poutine quant à lui a donné ses objectifs réelle depuis le 24 février 2022. Il y est depuis. (LIRE AUSSI : Résolution de l’ONU : renaissance des blocs et de la guerre froide).




Seulement l’on sait que Vladimir Poutine est imprévisible et dire sur BFM TV que son discours est vide de sens parce qu’il a perdu la guerre, qu’il a compris ne pas tenir à ses objectifs, jubiler qu’il n’ait pas parler de Marioupol comme d’une victoire stratégique spéciale fait preuve d’une naïveté écœurante pour ces experts de BFM. Qui ne leur à pas appris que la Russie peut très bien attaquer Odessa ce soir même du 9 mai ? (LIRE AUSSI : Lavrov parle du sang juif d’Hitler en parlant de Zelensky et choque Israël).

Discours de Poutine et la stratégie du brouillard

Voire dans deux jours jeter une grosse bombe quelque part par démonstration de force alors que Poutine a fait son discours juste pour parler du nazisme et de 1945 ? Les Occidentaux devraient plutôt s’inquiéter de la sortie de Volodymyr Zelensky sur son refus d’accepter la victoire de la Russie sur le Nazisme. La stratégique du brouillard des Russes est restée invariable. Personne ne peut toujours pas dire en Europe ce qui est dans les plans des stratégies russes.




Une fois de plus, c’est Vladimir Poutine qui a la main, qui tient en respect le sort de l’Europe. Et cela, ils ne vous le diront pas clairement dans leurs analyses au quotidien parce que rien ne se passe vraiment comme ils l’auraient souhaités. Les Américains auraient sûrement sabré le champagne de savoir que c’est la Russie qui a déclaré la guerre au « reste du monde ». Ou du moins, qui a légitimé sa guerre contre la Russie en terres ukrainiennes. (LIRE AUSSI : Usurla Von Der Leyen en Ukraine avec un cadeau empoisonné pour Volodymyr Zelensky : Explications dans cet article.).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.