Mali : nouveau coup d’État contre le régime du Colonel Assimi Goïta déjoué

Un coup d’État contre le Colonel Assimi Goïta a été déjoué au Mali, selon un communiqué du Gouvernement de la transition du Mali. Dans un de nos articles, nous nous posons.la question.de savoir jusqu’où ira la France pour rétablir son autorité et son influence au Mali et dans tout le Sahel à nouveau. L’influence de la France au Sahel et au Mali, voire dans toute l’Afrique a grassement baissé ces 10 dernières années.




Et beaucoup plus avec l’arrivée au pouvoir au Mali, par coup d’État soutenu par tout le peuple, du gouvernement dirigé par des militaires avec à sa tête le jeune Colonel Assimi Goïta. Au Mali, l’on parle de plusieurs coups d’État déjoués depuis l’arrivée au pouvoir du Colonel Assimi Goïta, tous formentés avec la bénédiction des puissances étrangères. L’ancien colon de ce pays qu’est la France, n’est plus en odeur de sainteté avec ses autorités.

Colonel Assimi Goïta empêche de tourner rond

D’ailleurs, le pays a rompu les accords de coopération militaire qui le liait avec la France et vient de sortir de tous les organes du G5 Sahel. Ceci après avoir demandé et obtenu du pays d’Emmanuel Macron de quitter toutes les bases militaires installées au Mali. De plus, après avoir mis hors du Mali les forces de l’opération Barkhane et Takuba, après avoir chassé l’ambassadeur français au Mali, le Colonel Assimi Goïta à aussi refusé de recevoir le Président français Emmanuel Macron.




Aussi, ayant fait venir les paramilitaires Russes sur son sol malgré le chantage de Jean yves Le Drian, Parly et Macron, et refusé de condamner l’opération militaire spéciale de son partenaire militaire stratégique à l’ONU. N’est-ce pas toutes les raisons sont réunis pour qu’un pays qui a assassiné plus de 17 présidents des Républiques africaines, plus de 10 000 autorités de ces pays, plus de 500 millions de citoyens entre le temps de la colonisation, des indépendances et du néocolonisation (Lire aussi : Assimi Goïta donne 72h à l’ambassadeur de France pour quitter le Mali).

Causes Idéologiques

refuse de voir les idées prônées par Thomas Sankara qu’il a assassiné être reprises par un jeune Malien ? Mais le vrai intérêt de ces tentatives de coup d’État est ailleurs. Dans le refus idéologique de voir le Mali, surtout ses autorités à servir de modèle au reste des États du continent africain. Ou du moins des anciennes colonies de la France. Pour vous ci-dessous, le communiqué des Autorités maliennes. (LIRE AUSSI : Mali : Assimi Goita refuse de recevoir l’auto-invité Emmanuel Macron).




Communiqué Autorités Maliennes

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.