Révélations du Washington Post sur le soutien à l’Ukraine de l’UE et OTAN

Découvrez les révélations du Washington post sur le soutien occidental à l’Ukraine. Elles sont implacables pour la suite en Europe de l’Est. Selon les révélations du Washington Post, l’Occident ne croit plus à la victoire des forces armées ukrainiennes. La ferveur des premiers jours autour du président Volodymyr Zelensky s’estompe chaque jour. En effet on a comme le sentiment qu’Européens et Américains, leurs citoyens surtout, voudraient bien passer à autre chose déjà. (LIRE AUSSI : Macky Sall chez Vladimir Poutine : l’Afrique vole au secours du monde).




Dans ces révélations du Washington Post : « L’euphorie disparaît à mesure que la Russie adapte sa tactique, reprend de l’élan et affirme sa puissance de feu écrasante contre des forces ukrainiennes bien équipées« . Clairement que nous ne sommes plus à ce moment du conflit pendant lequel les médias occidentaux ont voulu faire croire au monde que la Russie n’est pas cette puissance dont tout le monde devrait craindre. (LIRE AUSSI : Adhésion de la Finlande et la Suède à l’OTAN : une nouvelle faiblesse de l’Europe face aux Etats-Unis).

Des révélations du Washington post embarrassantes

Et ceci nous prouve une fois de plus que la propagande occidentale n’a non plus mordu dans ce conflit. Pour les journalistes de ce média, « Les Russes ont plus de ressources, ils ne sont pas pressés. Par conséquent, les raisons d’optimisme ont considérablement diminué« , concluent-ils dans cet article qui devrait déjà apporter de la gêne parmi les acteurs politiques Occidentaux. (LIRE AUSSI : La Russie devient le symbole de la résistance anti Occident dans le monde).




Ces derniers ont sûrement depuis compris  depuis des  jours que le potentiel militaire russe a été jugé très vite défaillant ou au rabais. En considérant la carte de l’avancée russe en territoire ukrainien, il est clair que la Russie grignote chaque jour des kilomètres dans le territoire de son voisin. Selon Washington, les pays de Volodymyr Zelensky sera obligé de concéder des territoires à la Russie à la fin de cette crise politico militaire.

Des mensonges révélés

On peut dire pour conclure que la réalité rattrape actuellement la fiction dont a plongé le monde entier le comédien Zelensky et ses réalisateurs américains dans l’opération militaire spéciale russe en Europe de l’Est. Dans le narratif des médias occidentaux et des discours des acteurs politiques européens et américains, l’Ukraine de Volodymyr Zelensky est la plus forte sur le terrain. (LIRE AUSSI : Tibor Nagy digère mal les nouveaux accords militaires Cameroun et Russie).

:




Seulement le monde entier a compris d’où vient le mensonge. L’on sait non seulement les motivation de cette opération côté russe sur l’Ukraine mais aussi contre l’OTAN et les buts cachés du monde occidental. Pour Valentina Matvienko, Président du Conseil de la Fédération (Chambres haute du parlement russe) : « Tant que la Russie existe, pas un seul État n’a la moindre chance de domination. Aujourd’hui, nous avons affaire à une tentative d’éliminer la Russie en tant qu »obstacle à l »ordre mondial unipolaire, de l’hégémonie mondiale des États-Unis et alliés. »


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.