À LA UNEINTERNATIONALTRANSPORT

Nord Stream 1 en maintenance : panique dans une Europe fragile

Gaz russe Gazoduc Nord Stream 1

Ce 11 juillet, le gazoduc Nord Stream 1 en maintenance programmée pour 10 jours. Mais déjà, cet arrêt fait craindre le pire aux Européens qui se reconnaissent indubitablement allié du camp opposé à la Fédération de Russie. Pour rappel, les travaux du Nordstream2 sont arrêtés brusquement et unilatéralement par l’Allemagne. « Nord Stream est arrêté (…) ce qui signifie que le gaz ne circule plus« , a confirmé lundi le ministère allemand de l’Economie. (LIRE AUSSI : Ukraine : le président Volodymyr Zelensky face à l’hypocrisie occidentale).




Il faut le dire pour le dénoncer que le pays d’Olaf Scholz est sous pression de l’Union Européenne et des Américains depuis le tout début de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine. Dans les esprits des Européens et non européens, la question de savoir si Vladimir Poutine et ses stratèges ne vont pas s’engouffrer dans l’argument du gazoduc Nord Stream 1 en maintenance est dans tous les esprits. « L’Allemagne en plein choc gazier! « , s’exclame lundi en Une le quotidien le plus lu d’Allemagne, Bild.

Nord Stream 1 en maintenance comme arme de guerre

« Nord Stream 1 fait toujours l’objet d’une maintenance en été, avec notamment la fermeture des gazoducs, qui dure généralement 10 jours. Mais compte tenu de la situation actuelle, il ne serait pas très surprenant que l’on découvre un petit détail technique et que les responsables disent qu’ils ne seront pas en mesure de réactiver le site. Par conséquent, il est certain que la situation est actuellement tendue« , avait expliqué Robert Habeck, le ministre allemand de l’économie, le 30 juin dernier. À la guerre comme à la guerre, la pression supplémentaire sur les Européens ne sera que de bonne guerre pour la Russie et ses alliés. Sûrement un moment attendu par l’Ours du Kremlin que cette maintenance du Nord Stream 1.




Vladimir Poutine a annoncé la semaine dernière que les vraies choses n’ont pas encore commencé dans la guerre menée par son pays contre l’expansion Otaniste et l’envie hégémonique américaine sur le monde. (LIRE AUSSI : Paiements en Rouble : des faiblesses de l’Occident révélées au grand jour). Cependant les conséquences de la non ouverture du Nord Stream 1 seraient multiples et diverses, graves et incalculables. Si une telle chose arrive. Parce qu’au-delà de la surenchère verbale des Occidentaux, persiste leur faiblesse à disposer d’énergies suffisantes pour survivre en temps d’été comme en tant d’hiver. 

Entourés dans la récession et l’inflation

En plus de faire fonctionner leurs industries. Les approvisionnements, comme tout le monde l’a si bien compris, se font également rares et coûteuses pour l’Europe. Ce continent est entré en récession après les premières indices de sortie de la très haute inflation. Une hausse des prix, une rareté du fuel et un mode de vie à recoudre, qui leur ont été imposés en boomerang des sanctions contre la Russie. Et si la Russie n’approvisionne plus l’Europe en gaz avec l’arrêt du Nord Stream 1 ? (LIRE AUSSI : La Hongrie accepte payer le gaz russe en Roubles (en lingots d’or)).




Le pire serait devant ces pays dont les populations ne sont pas habituées aux privations de besoins primaires. Cette partie du monde sera à la fois en récession et en inflation. Soit bien dit en conclusion que l’Europe serait dans une crise économique et alimentaire. Tout ce qui aboutira très rapidement à une crise sociale selon le schéma classique des déstabilisation des États. « Il existe de nombreux scénarios selon lesquels nous pourrions être plongés dans une situation d’urgence« , a prévenu lundi le président de l’Agence allemande des réseaux, Klaus Müller, à la télévision ZDF. (LIRE AUSSI : Russie : une économie sous évaluée par Gauthier Rybinski sur France 24).

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 1101 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.