Emmanuel Macron au Cameroun de Félix Moumié et Um Nyobè

Emmanuel Macron au Cameroun en Juillet 2022

Emmanuel Macron au Cameroun. Il arrive au pays de Um Nyobè, Ernest Ouandié et félix Moumié ce 25 juillet 2022. Les Camerounais lui signifient clairement être le mal venu chez eux. Le contentieux historique divise toujours les deux Etats. Entre la présence russe en Afrique, le sentiment antifrançais très poussé dans ce pays et les intérêts stratégico-économiques de la France en ballotage négatif au Cameroun, voici les éléments géopolitiques à considérer dans cette contre-attaque de l’Union européenne dans le Golfe de Guinée. (LIRE AUSSI : JEUNE AFRIQUE : sondage sur l’acceptation de Macron au Cameroun).




Depuis l’annonce de la visite du Président français Emmanuel Macron au Cameroun, les citoyens de ce pays ne perdent aucune occasion pour lui signifier qu’il est le mal venu sur leurs terres. Pour la très grande majorité de Camerounais, le contentieux historique n’est pas toujours soldé entre le colonisateur français et le peuple du Kamerun.  Des Camerounais pensent même que c’est pour se redonner un peu plus de poids dans l’arène internationale actuelle qu’il arrive. (LIRE AUSSI : Mali : Assimi Goita refuse de recevoir l’auto-invité Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron au Cameroun des nationalistes

C’est avec l’avancée de la Russie dans les espaces géopolitique et diplomatique africaines que la France prend le risque d’une humiliation au creuset du panafricanisme et du sentiment anti français en Afrique. Emmanuel Macron au Cameroun, des activistes panafricanistes ont d’ores et déjà pris position contre sa venue. Nathalie Yamb surnommée la « Dame de Sotchi », Banda Kani que l’on ne présente plus grâce à ses analyses géopolitiques très poussées. Sans oublier l’écrivaine Calixthe Beyala qui accuse Achille Mbembè de parricide sur l’Afrique et pour qui « Macron est le mal venu au Cameroun ». (LIRE AUSSI : Calixthe Beyala énonce les raisons du rejet de l’Occident par les Africains).




Elles sont nombreuses les voix qui s’élèvent pour contester l’outrecuidante visite de ce fils et petit-fils de colonialistes dans les terres qui ont vu naître Um Nyobè, Félix Moumié et bien d’autres citoyens camerounais. Tous ceux quoi ont été assassinés par les troupes françaises pour avoir réclamé l’indépendance de leur pays. Les blessures sont encore ouvertes, jamais non cicatrisées. Depuis presque deux décennies, les relations entre le Cameroun et la France sont au point mort. Emmanuel Macron au Cameroun malgré cette  philosophie de notre pays dans ses relations avec les puissances de ce monde : « Le Cameroun n’est la chasse gardée d’aucune puissance étrangère ».

Intérêts stratégico-politiques

Cette philosophie du management de notre Etat a été édictée par le Président Paul Biya au perron de l’Elysée. Emmanuel Macron arrive au Cameroun, 7 ans après deux heures d’escale de François Hollande à Yaoundé de retour de la Centrafrique. Pour son premier mandat, Macron a carrément ignoré le leader de l’Afrique centrale et le poumon véritable du Golfe de Guinée. Le voici qui coure dans les bras du Cameroun en première visite de son second mandat sur le sol africain. Tout un symbole. Mais aussi un message qui dit qu’à présent c’est vers l’Afrique centrale que se tourne l’offensive diplomatique et commerciale de la France.




En fait, la France a perdu de sa superbe au pays de Paul Biya avec l’arrivée de beaucoup d’acteurs dans la vie politique, économique, et diplomatique du Cameroun. Notamment la Chine, la Turquie, l’Iran et la Russie. Sachant bien que la balance commerciale entre la France et le Cameroun est en défaveur du Cameroun, les attentes sont ailleurs pour les Camerounais. Avec d’autres nations dans le monde. La conjoncture économique qui traverse l’Europe avec la crise géopolitique qui secoue sa partie Est entre la Russie et l’Ukraine, ne doit en aucun cas être ignorée dans cette visite. Nous sommes dans les intérêts stratégico-politiques et la trajectoire des politiques de l’Etat du Cameroun inquiète sûrement la partie française.

Macron ne vient pas en terrain conquis

L’orientation multinationale (relations polymorphes) dans les forces de défense et dans les échanges économiques du Cameroun poussent la tête française à se rendre au pays des Lions indomptables. Emmanuel Macron au Cameroun vient pratiquement acheter la paix et la renaissance pour le compte de son pays asphyxié et extenué par la crise sociopolitique qui le traverse. Ceci auprès du sage Africain Paul Biya. Seulement, les Camerounais en disent clairement rien en attendre. Pour beaucoup d’ailleurs, il aurait dû ne pas venir. En plus disent-ils, si Emmanuel Macron sera au Cameroun  sur « l’invitation » du Président Biya, il n’e sera jamais celui du peuple camerounais.




Ce dernier n’a jamais oublié les multiples tentatives de déstabilisation dont est auteur la France depuis des années. Et aussi ses multiples humiliations de son Président de la république qui sont également à ajouter dans le contentieux historique jamais soldé entre lui et les meurtriers des pères de l’indépendance de leur pays. En gros, Macron ne vient pas en terrain conquis. Et il ne vient non plus dire au Camerounais qui va succéder au Président actuel du Cameroun.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.