Emmanuel Macron accueilli au Cameroun par les jeunes du RDPC

Le Président Emmanuel Macron accueilli au Cameroun par des jeunes du RDPC, le parti au pouvoir du Président Paul Biya. Il est venu comme un voleur, vers 23 heures dans la nuit de ce 25 juillet 2022. Alors que le pays dort. De même comme son prédécesseur François Hollande il y a 7 ans. Signe qu’ils viennent dans un terrain non conquis. La peur de recevoir les tomates oblige à rester couvert en entrant au pays du panafricanisme et à laisser de sa superbe en descendant de l’avion. Le Cameroun n’est pas le Burkina après Thomas Isidore Sankara, ni le Mali d’avant Assimi Goïta. (LIRE AUSSI : Mali : Assimi Goita refuse de recevoir l’auto-invité Emmanuel Macron).




Macron accueilli au Cameroun. Pour la très grande majorité de Camerounais, les visites des présidents français sur le sol de Um Nyobè, Félix Moumié et Ernest Ouandié sont une offense. Personne n’a oublié que le pays que dirige actuellement Paul Biya a obtenu son indépendance après une guerre qui lui a couté plus d’un million de morts. Un contentieux historique que ses fils ne tardent jamais à rappeler aux Français. (LIRE AUSSI : Visite de Macron au Cameroun : Serge Espoir Matomba tacle le maire Messi Atangana de Yaoundé).

Macron accueilli selon l’accord sur les protocoles

Pour faire du bruit à l’aéroport international de Nsimalen, les autorités de la république auraient mobilisé des jeunes de leurs villages respectifs ramenés en ville par cars, des étudiants qui auraient reçu 2000 FCFA de transport, à en croire certaines indiscrétions, et les militants de base du RDPC, le parti au pouvoir. L’accès à l’aéroport international de Nsimalen était très filtré. Macron accueilli au Cameroun but what next ? (LIRE AUSSI : Emmanuel Macron au Cameroun : voici le programme officiel).




Il fallait être soit venir par des cars du village, soit être un étudiant listé ou membre du RDPC enregistré pour s’y rendre. Seulement, malgré les youyous obéissant au protocole mis en place d’un commun accord par les deux parties, il y a la réalité de cette visite. Donner une apparence de relation réchauffée pour sauver justement les apparences ne sauvera rien d’autres lors du tête à tête entre Macron et le Président Paul Biya . Encore moins pour le Président français face au peuple camerounais qui demande les excuses et l’indemnisation des camerounais et du Cameroun pour des faits commis avant et après les indépendances.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.