Cameroun VS Kenya : la transition problématique chez les Lionnes

Cameroun VS Kenya mondial féminin

Cameroun VS Kenya, les effets de la transition générationnelle dans la tanière des Lionnes indomptable se font-elles ressentir dans ce mondial féminin de volleyball en Hollande ? Que penser de la nouvelle configuration de l’équipe nationale de volleyball féminin du Cameroun sans certaines de ses triples championnes d’Afrique ? En trois sorties dans ce mondial Hollandais du volleyball féminin, l’équipe nationale Seniors dames du Cameroun n’a gagné aucun set sur les 9. Contre l’Italie, son premier match de la compétition, puis devant la Hollande, pays organisateur, et ce soir du 27 septembre contre une équipe africaine, le Kenya, les pouliches du sélectionneur Jean René Akono se sont fait laminer à chaque fois par 0 set contre 3.




Cameroun VS Kenya, un faux pas ? Il faut rappeler pour mettre l’accent sur le faux pas des Lionnes indomptables du Cameroun de ce soir, que le Kenya est vice-champion d’Afrique. Le Cameroun étant bien sûr le roi du volleyball féminin version senior dames du continent. Trône que les Camerounaise ont gagné en 2017, 2019 en Egypte et 2021 à Kigali au Rwanda. Une équipe forte, triple championne d’Afrique, menée de main de maître par sa talentueuse et charismatique capitaine Christelle Nana Tchoudjang. (LIRE AUSSI : Mondial volleyball féminin : Cameroun vs Hollande ce 25 septembre).

Cameroun VS Kenya ou la dose de trop

Pour beaucoup d’observateurs, la transition dans la tanière des dames a été très brusque. Tous les ténors de cette équipe ont quitté le navire presque au même moment : Christelle Nana Tchoudjang, Crescence Moma la meilleure passeuse africaine de cette dernière décennie, Stephanie Fotso Mogoung qui a un record de 8 blocks au jeu olympiques de Rio en 2016, etc. La coupe du Monde qui se joue ce actuellement en Hollande montre clairement la naisse de performance de l’équipe camerounaise de volleyball féminin.




Les regards se sont vite tournés vers les « trous » béants des postes de cette équipe, mais avec tout de même une note d’espoir pour cette formation encore jeune. Certaines ont eu à se frotter aux noms suscités et demandent juste un peu de temps pour s’arrimer à leur niveau de puissance. On espère que ce tournoi sera pour le sélectionneur Jean René Akono et son président Abouem, une occasion de régler à bien les mécanismes de cette équipe. (LIRE AUSSI : Mondial Volleyball Seniors Dames : Cameroun 0-3 Hollande).




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.