62è finale de la coupe du Cameroun : le président Paul Biya trône au Shaba

Sénat, Paul Biya joue au Songho'o

La 62è finale de la coupe du Cameroun ne s’est pas toilettée du culte de la personnalité exacerbée de la personne du Président Paul Biya faite par ses séducteurs et autres prestidigitateurs de la République. La clôture de la 61ème saison sportive à eu lieu au Cameroun ce dimanche, 2 octobre 2022, au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. L’événement était présidé par le Premier ministre Joseph Dion Nguté, représentant personnel du chef de l’Etat Paul Biya.




Ainsi présenté, on comprend donc que le 1er sportif camerounais n’a pas fait le déplacement pour le stade de Mfandena pour cette 62è finale de la coupe du Cameroun. Mais seulement, de nombreuses effigies du président Paul Biya étaient visibles partout. Pour finir, c’est toute une tribune qui a été réservée en son honneur. Le Shaba, un espace réservé pour afficher son image. (LIRE AUSSI : Coupe du Cameroun 2022 : combinaisons des 16è et 8è de finale).

Focus sur la 62è finale de la coupe du Cameroun

Si cette pratique peut sembler déjà banale, voire ancrée dans la normalité de nos pratiques camerounaises du culte de la personnalité, il faut tout de même faire noter que prendre une tribune entière du « Shaba » pour soit dit honorer le chef de l’État fait un peu trop au milieu de milliers de ses mages que l’on a pu compter entre les mains des jeunes et universitaires qui défilaient. Sincèrement, Monsieur Paul Biya n’en a pas trop besoin. Ses conteneurs en font un peu trop. (LIRE AUSSI : Finale de la Coupe Du Cameroun 2021: ils désignent l’homme du match).




Mais en somme pour un après-midi de fête du football, la mention est largement au-dessus de la moyenne. Le stade Ahmadou Ahidjo affichait presque complet. On se serait cru à un jour de la Coupe d’Afrique des Nations si la conscience n’obligeait pas à se rappeler être en train de vivre une cérémonie de la Coupe du Cameroun. La 62è finale de la coupe du Cameroun. Bravo au Comex de la Fécafoot et à son président, l’ancien capitaine des Lions indomptables, Samuel Eto’o Fils pour qui la priorité reste la renaissance du football camerounais.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.