EDITO de Simon Ngaka sur les propos de Sofiane Boufal

Sofiane Boufal Lions de l'Atlas Qatar 2022

Le Maroc ne se sent pas Africain, voici pourquoi… Sofiane Boufal est le constitué de tous les agrégats de l’enseignement marocain sur … les Africains. Dans les subtilités des enseignements au Maroc, les noirs sont des esclaves, des sous-hommes. Un peu ou beaucoup comme dans le Code noir du monde occidental : des objets. Le seul État africain qui continue à ce jour la traite d’êtres humains, à ciel ouvert et avec la bénédiction des ONG qui nous chantent chaque jour de protéger des droits de l’homme, la dignité humaine, etc.




Mais aussi avec celle des autorités occidentales (UE, OTAN) et curieusement de l’ONU qui ne vit plus que par ces esclavagistes et trafiquants. Alors Sofiane Boufal n’a pas oublié de citer l’Afrique après la victoire du Maroc sur l’Espagne. Il est juste convaincu qu’il n’est pas Africain et que les Marocains sont des Arabes, des Musulmans établis sur le continent africain par la force des choses, mais seulement Africains selon la diplomatie, l’opportunité et l’hypocrisie.

Le Maroc dans l’Union avec les autres

Il ne faut jamais perdre de vue que l’Arabie est la terre originelle des Arabes (qu’ils soient hier noirs ou aujourd’hui beurres ou blancs, là n’est pas le débat). Pour illustrer mon propos, rappelons-nous que le Maroc a voulu depuis 1987 se détacher de la diplomatie du continent pour rejoindre l’Union européenne, avec toutes les garanties que cet État promettait aux Occidentaux et que le refus qui lui avait été signifié a été considéré comme une insulte au royaume par ses citoyens.




Ce même Maroc s’est retiré de l’OUA, actuelle Union Africaine, pendant 32 ans, pour protester contre l’admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) avec laquelle il se dispute le Sahara occidental. Esclavagiste dans son ADN ? En 1963, le Maroc a refusé de signer un engagement visant à soutenir la décolonisation de l’Afrique du Sud, de l’Angola et du Mozambique. Pas curieux ? Et comme nous parlons de football, de vouloir les voir jouer une finale de Coupe du monde, sachez que lorsque l’Afrique du Sud était en compétition pour accueillir la Coupe du monde 2010, le Maroc a voté contre.

Traître dans son ADN ?

Le Maroc a tout fait pour ridiculiser l’Afrique lors de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de 2015, en poussant en vain la CAF à la délocaliser au …Qatar. Ce pays avait pourtant obtenu cette organisation des années bien avant mais a attendu 2 mois avant le coup d’envoi pour se retirer, prétextant protéger ses citoyens du virus d’Ebola dont les cas avaient été localisés au Liberia et en Sierra Leone, dans ces 2 seuls pays d’Afrique, et dans des régions bien circonscrites. Seulement, quelques mois plus tard, le Maroc organisa la Coupe du monde des clubs. La grosse blague !




Le Maroc peut jouer à cache-cache avec les Africains, faire le bélier pour les Occidentaux, jouer au traître en pensant l’être avec les idiots, mais le monde sait que cette sélection est à la 22ème édition de la Coupe du monde de football qui se joue au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022 avec une des 5 places africaines en cette compétition. Le refus d’être Africain devrait s’accompagner du refus d’utiliser une des places réservées aux Africains. Nous Africains prenons très au sérieux la sortie du joueur marocain Sofiane Boufal, parce qu’elle est révélatrice du malaise de tout le peuple marocain en Afrique. Mais surtout du mépris envers les Africains.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.