INTERNATIONALPOLITIQUE

Les raisons de la visite de Faustin Archange Touadéra au Cameroun

Les présidents Paul Biya et Archange Touadéra

L’actualité directe dans la Sous-région Afrique centrale semble nous faire croire que le président centrafricain Faustin Archange Touadéra a fait un voyage officiel au Cameroun, le tout premier officiel en solo depuis qu’il est président, parce qu’étant le nouveau Président en exercice de la CEMAC. Si cette lecture ne peut être botté complètement en touche, la réalité sécuritaire est la plus probable de la raison de cette visite. (LIRE AUSSI : Pipeline Tchad – Cameroun : le jeu mafieux de COTCO et Savannah Energy).




Depuis moins d’un mois, les troupes françaises se massent autour de la frontière Tchado-centrafricaine. Les populations centrafricaines n’ayant pas oublié les moments sombres de la présence des soldats français sur leur territoire, manifestent chaque jour leur peur et leurs inquiétudes. De nombreuses vidéos présentant en temps réel les déplacement des unités armées de cette armée qui s’affiche de plus en plus en armée d’occupation font le tour des réseaux sociaux.

Un voisin presque belliqueux pour Touadéra

Toute cette situation nous pousse à croire que sous le couvert de cette rencontre se sont dits des choses qui touchent plutôt le domaine sécuritaire de la Sous-région et plus particulièrement entre le Tchad, la Centrafrique et le Cameroun. On le sait depuis des années, que le Président Archange Touadéra à choisi de tourner le dos à la France sur des questions de sécurité et de paix relevant de son pays, ceci au profit des Russes, mieux équipés et plus volontaires à rétablir une vraie paix durable entre centrafricains et leurs voisins.




Mais le rôle trouble du voisin tchadien reste une inconnue à régler. Garder des bases militaires dans son pays et laisser mouvoir une armée étrangère sur son sol, voire de la laisser faire une démonstration de force contre le voisin sont autant de comportements qui pourraient laisser à penser qu’on soit complice quelque part ou à un autre niveau de cette armée d’occupation et de pillage de ressources naturelles. (LIRE AUSSI : SÉNAT : bienvenue à la mangeoire RDPC Messieurs les Sénateurs).


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 950 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.