À LA UNECAMEROUN

Prix de la CNI camerounaise : 15.500 FCFA pour ces 3 documents

Drapeau du Cameroun

Le prix de la CNI au Cameroun passe à 15.500 FCFA répartis comme suit : Timbre fiscal (10.000 FCFA), Certificat de nationalité (3500 FCFA) prouvant la citoyenneté camerounaise, Copie certifiée conforme de l’acte de naissance (2000 FCFA) pour vérifier l’identité et les informations personnelles du demandeur. Le citoyen lambda obligé de batailler déjà dur contre la vie chère doit à présent débourser un prix total de 15.500 FCFA pour avoir sa CNI. Le gouvernement camerounais augmente le prix du timbre de la Carte Nationale d’Identité. Il est passé de 2800 à 10.000 F CFA. Le pays dirigé depuis plus de 42 ans par le Président Paul Biya n’offre presque plus de service gratuit à ses citoyens. il faut parfois débourser de très grosses sommes d’argent pour avoir l’eau, l’électricité, l’éducation, se soigner, et pour tout produit de première nécessité. (LIRE AUSSI : Édito de Simon Ngaka: Rassemblement National et Afrique actuelle).




Après avoir annoncé la création des centres de production de la Carte nationale d’identité à Yaoundé et Douala, le gouvernement ferait payer la construction et l’équipement desdits centres aux citoyens à travers cette augmentation que beaucoup jugent très exagérée quoique le gouvernement défende mordicus la mesure comme idoine pour moderniser le service de production, de sécurisation et de délivrance des CNI. ls seront fonctionnelles dans les 6 mois prochains selon le DG de la DGSN. Cela fait plusieurs années que l’État du Cameroun n’arrive plus à délivrer la CNI à ses citoyens, du moins au citoyen lambda. On se souvient qu’il y a encore quelques mois le hashtag #jeveuxmacni était lancé pour mettre la pression sur les pouvoirs publics, dans le but d’une délivrance diligente de ce document primordial dans la citoyenneté d’un individu et dans ses opérations officielles.

Le prix de la CNI divise et ébranle le Cameroun lambda

Les partenaires français avaient cédé la place aux Italiens qui en ont laissé à d’autres visiblement tous incompétents qui viennent de céder aux nouveaux qui, eux, ont choisi la construction des édifices et laisser la gestion à l’expertise camerounaise. À chaque fois la même rengaine :la DGSN communique avoir trouvé les meilleurs qui finissent par présenter des incompétences manifestes. Après avoir trouvé la solution pour le titre de voyage qui est quitté de 52000 à 82000 pour plus de 110000 FCFA à ce jour, le Gouvernement par son bras séculier dans ce domaine, la DGSN, a construit des centres d’enrôlement et de production des passeports délivrés en 48 heures. Comme un nouveau moyen pour les pouvoirs publics de se faire de l’argent à travers cette augmentation qui est vécue comme une double peine par le citoyen lambda luttant déjà avec son quotidien difficile, ils remettent ça avec la CNI.




Mais combien de personnes iront se faire établir une CNI à ce prix sans une mesure de coercition ou d’incitation derrière ? On a comme l’impression que les conseillers du chef de l’État poussent à dessein chaque jour le bouchon plus loin afin d’obtenir une manifestation de grande envergure contre le régime en place. Le peuple camerounais semble pourtant très conciliant avec ces décisions d’autant plus que le Cameroun de ces 10 dernières années est caractérisé par des coupures intempestives d’eau et d’électricité. De même que par des factures exagérées de chez Eneo, la couverture sanitaire approximative, la double augmentation des produits de première nécessité en moins de deux années.

CNI et humeur sociale

On se demande toujours pourquoi le citoyen doit débourser autant d’argent pour des documents officiels qui doivent se gérer dans la sauvegarde des institutions camerounaises. La CNI, l’acte de propriété, l’acte de naissance, de décès, de mariage, le passeport, le permis de conduire, de bâtir, la carte de vote, etc sont des documents qui doivent être gérés depuis des centres de données (DATA center). Le citoyen ne doit en recevoir qu’une copie moins dépensière. Le citoyen n’étant qu’un numéro acquis à la naissance et qui le suis jusqu’à la mort.




NE MANQUEZ PAS NOS ARTICLES SUR GOOGLE ACTUALITÉS : https://news.google.com/publications/CAAiEG2XSBXLsPuJPRi80d5rvigqFAgKIhBtl0gVy7D7iT0YvNHea74o)


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Saimondy

Directeur de la publication de Saimondy. Analyste géopolitique, Journaliste-écrivain et éditeur, artiste musicien et producteur.

Saimondy has 309 posts and counting. See all posts by Saimondy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.