MRC non partant aux scrutins de février

Le MRC : un parti victime du culte de la personnalité de son président ?

Cela fait plus d’un an que le MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) vit en sourdine un vrai défi existentiel et d’affirmation. Son principal leader est celui qui s’en sort le mieux avec un nom devenu populaire dans les réseaux sociaux, et une image beaucoup plus médiatisée que le logo et les couleurs de son parti.

Lire la suite