CAMEROUNÉCONOMIE

Présentation et validation du plan nationale de développement de la filière laitière (PNDFL) : Le Dr. Taïga attendu dans l’Adamoua

Présentation et validation du plan nationale de développement de la filière laitière (PNDFL)

La présentation et la validation du plan nationale de développement de la filière laitière (PNDFL) au coeur des travaux de Ngaoundere qui s’ouvre ce 14 septembre 2023. Le Ministre de l’Elevage des Pêches et des Industries Animales , et ses partenaires notamment la Giz dans le cadre du programme ABC-PADER.





organise des ce jeudi 14 septembre et eux jusqu’au 15 septembre 2023 à Ngaoundere chef-lieu de la région de l’Adamoua , l’atelier national de présentation et de validation du plan nationale de développement de la filière laitière , sous la présidence du Dr Taïga un rendez-vous national stratégique qui constitue une étape importante pour l’orientation et la mise en œuvre des interventions en matière de promotion de la filière laitière au Cameroun.

Filière laitière et enjeux économiques

Pour beaucoup d’éleveurs et acteurs de la chaîne laitière rencontrer dans les rues de la capitale de la région château d’eau du Cameroun ce rendez-vous se
veut être un cadre de cohérence de l’ensemble des interventions des acteurs du développement de la filière au Cameroun , son élaboration et sa mise œuvre nécessitent une synergie d’idées et d’actions pour beaucoup deux jours c’est peu, ils espèrent que a l’issue des travaux leurs avis proposée dans le présent plan nationale sera validée à l’issue des travaux en atelier, est qu’ « A l’horizon la filière laitière sera résiliente, plus compétitive, inclusive et contribué durablement au développement socio-économique et à la création d’emplois décents a travers le pays ».




Ainsi permettre à la filière laitière , de mieux répondre à sa vocation de filière porteuse, capable de contribuer à la croissance économique par l’accroissement de la valeur ajoutée dans la filière, la création d’emplois et la lutte contre la pauvreté des femmes et des jeunes. Pour rappel Le Ministre de l’Elevage des Pêches et des Industries Animales le Dr TAÏGA, a présidé le vendredi 18 août dernier à Yaoundé au côtés de son homologue du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, Gabriel MBAIROBE, du président de la Confédération Nationale des Eleveurs de Bovins du Cameroun (CNEB-CAM), le représentant de la GIZ et bien d’autres acteurs de cette filière.

Solennité

La cérémonie de remise officielle du document de plaidoyer des éleveurs de bovins en vue de la prise en compte de leurs propositions dans le processus d’élaboration du Plan National de Développement de la Filière Laitière (PNDFL). Etaient présents à ladite cérémonie, Il était question de présenter de manière technique l’état d’avancement du processus d’enrichissement du PNDFL et surtout la remise du plaidoyer au gouvernement. Au cours de cette célébration le Dr TAÏGA avait tenu à rappeler que le lait et le poisson font partie des produits pris en compte dans la politique d’import substitution d’où le PNDFL prescrit sur la feuille de route du MINEPIA par le Premier ministre, chef du gouvernement.




Dans les différentes allocution de ce jour au président de la CNEB-CAM, d’ajouter que cette cérémonie est non seulement un moment crucial mais également une étape marquante au regard de l’importance de cette filière. « La filière lait occupe une place importante dans la transformation structurelle de l’agriculture au Cameroun car, le lait produit des revenus non négligeables au producteur situé en zone rurale et péri-urbaine », avait il déclaré.
En ce qui concerne le renforcement des capacités techniques des éleveurs, la GIZ a apporté tout son soutien à la CNEB-CAM dans le processus d’élaboration afin qu’ils soient à même d’accroitre leur production.


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Subscribe to get the latest posts sent to your email.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.