Capitole des Etats-Unis : Facebook et Twitter sont-ils de nouveaux arbitres du jeu politique aux USA ?

Nouveaux arbitres au Capitole des Etats-Unis

En plein envahissement du Capitole, le président Trump a été empêché de communiquer avec ses millions de followers dans le monde par les nouveaux arbitres du jeu politique aux Etats-Unis. Ses comptes Twitter et Facebook ont été bloqués. Même son message de revenir à la paix n’a pas été entendu parce que sa vidéo a été bloquée dans les réseaux sociaux par YouTube. Le sort qu’ont fait subir les assaillants au Capitole des Etats-Unis d’Amérique, humiliant et dégradant qu’il soit  aux yeux du monde, semble avoir introduit de plain pieds les leaders des réseaux sociaux dans l’arbitrage politique. Qu’y pensez d’autre alors que l’on voit pour la première fois YouTube de Google, le leader mondial de l’hébergement vidéo et dont tout donne la place de première chaine de télévision dans le monde, supprimer une vidéo d’un président élu encore en exercice, qui plus est des Etats-Unis, en pleine crise sociopolitique ?

On vit depuis ce 07 janvier 2021 une nouvelle ère dans la réalité monopolitiste des géants de l’Internet qui, non seulement contrôlent déjà nos faits et gestes, mais se mettent avec ce qui s’est passé aux USA,  à s’imposer dans la prise de parole des uns et des autres. Des questions vont sérieusement se poser d’ici quelques jours, certaines déjà. Facebook, Twitter, YouTube ont-ils le droit de donner ou de retirer la parole à un homme politique ? Et pas seulement, ont-ils le droit également de juger la parole d’un élu, de casser son combat et sur quelle base juridique et morale ? Le motif retenu par ces monopoles est « le péril sur la Nation américaine ». Un motif que nous ne pouvons pas nier, mais si le glissement est fait dans ce sens, n’aboutirons-nous pas au contrôle par les réseaux sociaux de la parole des gouvernants et des leaders politiques ?

Signes du Nouvel Ordre Mondial au Capitole ?

En Afrique, on s’en rend vite compte d’un poids deux mesures de cette décision qui n’a pu être prise qu’au plus haut sommet de ces entreprises. Un complot au plus haut sommet de l’Etat ? Ce n’est pas à nous de le dire. Notre intérêt de ce qui arrive est loin dans le continent africain qui voit naître chaque jour des comportements des républiques bananières dans ces Etats qui donnaient des leçons aux autres de la terre à chaque élection. On connait pourtant de cas pareils en Afrique depuis des années, l’on n’a pas vu un tel engouement à retirer la parole aux personnes qui n’étaient ni dans la légalité constitutionnelle, ni dans des positions qui mettaient la nation des Etats africains en périls. Au contraire, ces Entreprises ont plutôt semblé encourager ces comportements d’illuminés du dimanche, pensant bien libérer la parole sur le continent pas assez démocratisé. L’analyse froide de cette situation nous interroge.

Quels sont les enjeux au fond dans cette affaire ? Arriver presque aux mains après une crise politique aux Etats-Unis témoignent des enjeux plus grands qu’on ne saurait mettre à la connaissance de tout le monde. Covid-19 ? Vaccination ? Sérum ? Domination du monde et nouvelle ordre mondial ? Tout peut être lié dans ce combat de pouvoir qui se passe dans le pays de l’Oncle Sam. Dans ce combat herculéen, Trump que beaucoup jugent déjà instable mentalement et bon pour l’impeachment est une personne capitale pour les réseaux sociaux. Il suffit pour lui de changer de réseaux et des millions d’Américains l’y suivront direct. C’est vrai qu’il a passé son temps à faire la guerre contre le Chinois Tik Tok, mais lorsqu’on se noie, on peut même s’accrocher à un serpent nous avait conseillé Kodock de l’UPC. En politique et dans les affaires, on n’est jamais ennemis à vie. Loin de toute fierté américaine.

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 265 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *