Capitole des Etats-Unis : le monde occidental ne s’effondre-t-il pas ?

Le Capitole des Etats-Unis assailli

Coup d’Etat, simple manifestation d’humeur ou intronisation de la bête au Capitole des Etats-Unis ? Le mode de vie occidental ne s’effondre-t-il pas ? 244 ans après l’invasion des Britanniques du Capitole en 1884, la garde nationale est appelée à déloger des assaillants dans le Capitole des Etats-Unis, après que la police ait reculé. Un événement unique dans la vie des Etats-Unis. 4 morts, 14 policiers blessés et l’intervention de l’armée à Washington qui fait 52 arrestations pour le moment ; le Capitole mis à sacs, le bâtiment a été vandalisé. Au-delà de tout ceci, il faut voir la violation du symbole de la démocratie américaine, lui-même. Trump continue à crier à la victoire volée et jure ne pas céder le pouvoir à Biden. Dans les réseaux sociaux, Le compte de Twitter de Donald Trump a été bloqué pour 12 heures et celui de Facebook pour 24 heures. Inédit ! En fait Trump n’a plus un canal libre de communication. Il est coupé du monde …

Covid-19, crises économiques et sociales récurrentes, crise politique majeure aux États-Unis depuis les élections présidentielle de novembre 2020, le mode de vie occidental est en train de montrer ses limites. On assiste petit à petit aux derniers spasmes d’un monde qui va en lambeaux chaque jour. Le 6 janvier 2021 marque une date importante dans l’histoire politique, et voire morale des États-Unis, le chantre d’un monde libre donneur de leçons. On a vu en cette journée la hideur de la plaie d’une démocratie occidentalo-chrétienne avec l’envahissement du Capitole des Etats-Unis. Si on était dans un pays africain, sûrement qu’on qualifierait ce qui se passe au pays de l’oncle Sam de coup d’Etat. On serait déjà dans des analyses dithyrambiques sur la crise sociopolitique dans nos pays qualifiés à tort de « Républiques bananières ».

Le Capitole des Etats-Unis comme un début

En poussant plus loin la réflexion, on rendra compte que rien ne vient au hasard. Tout s’abat sur le monde occidental comme il a été à une époque du « Tiers-monde ». Tandis que les pays jadis très pauvres et très sous-développés commencent à montrer bons visages, avec la baisse du niveau de vie des citoyens, les peurs du lendemain qui s’installent, des maladies qui sévissent, des morts qui s’accumulent, il est évident que nous allons voir sombrer petit à petit ce monde-là dans ce qu’il n’est point habitué. Ses citoyens se poseront même la question de savoir ce qui leurs arrive. L’explication est toute simple : le pouvoir et la domination sont cycliques.

Le dire n’est ni jubiler, ni encourager cela, mais juste un constat. Depuis les Gilets jaunes en France avec l’arrivée au pouvoir de Macron à Trump qui fait la dégaine politique aux USA, on ne voit que des présidents qui font du One man show à la tête des Etats pour masquer les pertes d’influence sur le monde et les divisions, des cassures à l’intérieur de leurs nations. Une question est digne d’être posée. Comment les manifestants ont-ils réussi à pénétrer au cœur du Capitole des Etats-Unis en pleine séance de certification de la victoire de Joe Biden par le Congrès américain ? En Afrique, les peuples demandent ironiquement à Trump de respecter la volonté du peuple américain car l’Afrique est très attentive sur ce qui se passe aux Etats-Unis et pourraient prendre des sanctions contre cette pâle copie d’une nouvelle république bananière.

Please follow and like us:

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 257 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *