Tibor Nagy digère mal les nouveaux accords militaires Cameroun et Russie

Dans une récente publication sur son compte Twitter, Tibor Nagy, ex-monsieur Afrique de la Maison Blanche sous Donald Trump digère mal les nouveaux accords militaires signés entre le Cameroun et la Russie. Il écrit : « Je n’arrive pas à croire que le gouvernement camerounais ait un timing incroyablement mauvais pour signer un accord militaire avec la Russie – au plus fort de l’agression en Ukraine. Cela pique les yeux des États-Unis et de la France, deux pays dont le Cameroun pourrait avoir besoin d’aide à l’avenir. Mais tant mieux pour les Ambazoniens ! » (LIRE AUSSI : Nouveaux Accords militaires Cameroun-Russie en pleine crise ukrainienne).




On connaît ses positions controversées et pour bien de cas complotistes contre le Gouvernement de Dion Nguté en place au Cameroun. Le choix fait par le République du Cameroun de signer de nouveaux accords militaires avec la Fédération de Russie ne peut que « piquer les yeux des États-Unis et de la France », voire de tous les Occidentaux dont les visées sur le Golfe de Guinée ne sont plus à démontrer. La sortie de Tibor Nagy témoigne clairement une grande frustration que ce diplomate trop dissert sur la crise sociopolitique que traverse le Cameroun, aussi par de bons escient de son pays les États-Unis, depuis maintenant plus de 5 ans. (LIRE AUSSI : Mali : la Russie livre 2 nouveaux hélicoptères et des radars à Bamako).

Haro sur les nouveaux accords militaires Cameroun Russie

Moins qu’un diplomate étranger, il s’est impliqué ouvertement à la déstabilisation du régime de Yaoundé contre qui il a fait des guerres de communication par des sorties qui n’ont rien de la parole d’un diplomate dont on sait beaucoup plus réservée. Plutôt donneur de leçon et hégémonique, les positions de l’Américain Tibor Nagy ont fait de lui l’un des cuisiniers Occidentaux qui se chargent de réchauffer à chaque fois la crise dite « anglophone  » dans l’un des pays les plus stratégiques situés dans le golfe de Guinée. La présence russe dans cette partie du monde ne peut que horrifier celui qui a été élevé dans sa vie à la détestation de la Russie. (LIRE AUSSI : Paiements en Rouble : des faiblesses de l’Occident révélées au grand jour).




Et qui sur le terrain à sûrement combattu les positions stratégiques et géopolitiques que Vladimir Poutine à mis en place pour son pays. Tout comme Trump hier et aujourd’hui Biden font pour le leur. Dans ce même ordre d’idée faut-il rappeler à cet Américain qu’il est loin de faire la leçon de stratégique souverainiste aux Autorités de Yaoundé ? Ou il serait juste mieux de lui rappeler que la politique extérieure du Cameroun est pensée par les seuls Camerounais? La crise entre la Russie et l’Ukraine ne devrait aucunement être celle qui empêche les États de se retrouver. Au contraire, c’est le moment idoine de resserrer les liens entre amis. Avec ceux qui ne vous trahissent jamais. (LIRE AUSSI : Emmanuel Macron accentue le sentiment anti français en Afrique).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.