Élisabeth Bourne demande aux Français de prier en hiver : « notre survie dépend du ciel »

Elisabeth Borne Premier Ministre France

Le premier ministre français, Élisabeth Borne, annonce aux Français que leur pays va très mal. « Notre survie dépend du ciel », a-t-elle déclaré aux millions de citoyens vivant déjà dans la peur d’un hiver très difficile. Après la crise sanitaire du Covid-19 est arrivée la crise énergétique issue du bras de fer OTAN-UE contre Russie. Depuis quelques semaines, la pompe a tari en Europe et précisément en France, à quelque jours de l’arrivée de l’hiver.

m




« La France a peur ! », a déclaré Emmanuel Macron il y a quelques jours . Ça craint. Ainsi, selon le premier Ministre français, Madame Élisabeth Borne, la vie, la sécurité des Français dépendrait de la météo. La résilience du pays en hiver sera possible, par exemple, si l’hiver n’est pas trop froide. La planification des coupures d’électricité est déjà annoncée par le gouvernement français contrairement à ce qui avait été annoncé il y a quelques mois par Emmanuel Macron. Il ne manque plus que sa mise en exercice dès le 1er janvier 2023.

« La France a peur » car l’hiver approche

La France tombe donc, ou chute, après sa chute de la 4ème à la 8ème place du classement des pays économiquement puissants. Et sera assommée si des mesures palliatives ne sont mises en action. Selon certains analystes de la situation qui sévit actuellement en France, 2 heures de délestage en France et le rationnement de l’électricité feront encore plus chuter ce pays du classement, sans parler des conséquences sécuritaires.




En gros, seront impactés : certains hôpitaux, certaines petites agglomérations périphériques de Paris, plus de 70% de ménages souffriront de chauffage, les industries seront en baisse de production, les grandes surfaces, les transports en commun (écoles), etc. Une peur du retour à l’autre âge qui a fait germer une économie de vente de bougies, de cuisinière à pétrole. Pour ceux qui ont des moyens des plaques solaires.

La France qui chute

Ceci est aussi encouragé par la réalité de la hausse du prix du carburant, du prix du KWh, d’où de la facture d’eau, d’électricité qui a fait baisser la consommation de 6,6% par rapport à 2014, a déclaré l’institut chargé des statistiques de ce pays-la. Il faut rappeler aux uns et aux autres qu’il y a encore quelques mois, Emmanuel Macron lui-même annonçait la fin de l’abondance en France, presque 3 ans après avoir annoncé la fin de l’hégémonie occidentale toujours devant les ambassadeurs comme en novembre dernier.




Pour le comprendre facilement, la France n’a plus les moyens qu’elle aurait eu il y a, disons, 10 ans, voire 15 ans. Ceci devient encore plus difficile pour ce pays qui a perdu une bonne partie de son influence en Afrique, par conséquent aussi plusieurs marchés et possibilités de renflouer ses caisses et ses réserves en pétrole. À présent, elle doit payer pour s’électrifier et se chauffer. Pour Marine Le Pen, on assiste à une « régression » du pays.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.