INTERNATIONAL

La sonde Chandrayaan-3 propulse l’Inde à la lune ce 23 août

La sonde indienne Chandrayaan-3 s’est posée sur la lune ce 23 août 2023. Jour historique et de gloire pour ce peuple qui longtemps a été le symbole de la famine et de la pauvreté pour la race humaine. Même si la faim et la soif n’ont pas encore été complètement éliminé du social indien, ce pays vient de prouver au monde entier être devenu cette puissance pharmaceutique, informatique, technologique qui se lance à présent à la conquête spatiale avec Chandrayaan-3 . Un pas historique pour l’Inde, un grand pas pour le Sud global.




Présent au sommet des BRICS qui se déroule à Johannesburg du 22 au 24 août 2023, S.E Mody, le premier ministre indien, a été acclamé pour cette prouesse historique que vient d’accomplir son pays. Encore plus que l’Inde est le 1er pays au monde à se poser sur le pôle Sud de la Lune via la sonde Chandrayaan-3, comme l’on a eu la Chine il y a quelque mois a être le 1er et seul pays à se poser sur la face cachée de la lune. Après la Russie qui s’est posée sur la lune il y a plus de 50 ans, (Et dont la nouvelle sonde a échoué à y retourner il y a 3 jours seulement), 2 autres pays des BRICS et du Sud global sont visibles dans cet astre à présent.

Inde et le Sud global via la sonde Chandrayaan-3

Mais lorsqu’on parle de l’espace et des satellites envoyés pour multiples tâches par les États, il faut savoir que près de 22 États africains ont un programme spatial clairement établi. On peut citer des pays tels que le Nigéria, l’Algérie, l’Éthiopie, l’Afrique du Sud, l’Égypte ou même la Libye, le Ghana et le Bénin qui développent aujourd’hui à fonds propres ou avec des partenaires tels que X-Space du Sud-Africain Elon Musk ou avec ESA de l’Union européenne des programmes bien précis sur l’agriculture, la cartographie des mines et des Océans, sur le climat, la.communication ou la défense. (LIRE AUSSI : Nigériens, Maliens et Burkinabè passent de la parole aux actes militaro-stratégiques).




La course aux étoiles semble reprendre du poids de la bête depuis la renaissance de la guerre froide qui risque devenir plutôt « chaude » selon l’appréciation du président Assoumani des Comores, actuel président de l’union africaine. Les États-Unis sous Joe Biden ont réactivé leur projet de retour sur la lune, plus de 70 ans après. Et ceci n’est pas anodin. L’opération spéciale de la Russie en Ukraine, la dédolarisation en cours, la fin de l’hégémonie occidentale sur le monde, la perte de l’influence française en Afrique et la relance sur le sol africain des rivalités russo-américaines, sont autant de sujets qui permettent de comprendre pourquoi l’espace lunaire redevient stratégique.


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Saimondy

Directeur de la publication de Saimondy. Analyste géopolitique, Journaliste-écrivain et éditeur, artiste musicien et producteur.

Saimondy has 287 posts and counting. See all posts by Saimondy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.