Samuel Eto’o : 1 mois pour convaincre, face à la CAN et les championnats

Pas d’état de grâce, ni le temps pour des dribles et passements de jambes inutiles pour Samuel Eto’o Fils, le nouvel élu à la tête de la Fédération camerounaise de Football (Fécafoot), le feu est déjà allumé au moulin de la reconstruction du football et de l’image du Cameroun. Face aux buts, il faut marquer.




Après sa prise de contact avec les employés de la Fécafoot, sa visite au chantier de la fédération, Samuel Eto’o a été reçu par sa tutelle. Le Ministre des Sports et de l’Education Physique, le Pr. Narcisse MOUELLE KOMBI, a reçu en audience Samuel Eto’o, Président en exercice de la Fécafoot et le désormais Vice=président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nation (CoCAN), en début d’après-midi dub13 décembre 2021.

Samuel Eto’o entre donc officiellement dans le cercle de ceux qui sont responsables de la bonne réalisation de la 33ème édition de la CAN, baptisée CAN Totan Énergies, Cameroun 2021. Elle va se jouer au Cameroun, le Pays des Lions indomptables, du 9 janvier au 6 février 2022.




Pas de temps de grâce donc pour le successeur de Seidou Mbombo Njoya à la tête de la FECAFOOT. Des chantiers sont multiples, vastes et herculéens. Son équipe et lui doivent préparer la CAN et le confort des Lions, pour ne parler que de l’équipe nationale du Cameroun, et le championnat national qui a besoin d’un bon coup de balai, d’une visibilité dans son calendrier des matches et de réajustements à n’en plus finir dans la gestion financière.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.