CAMEROUN

L’étonnant plaidoyer de François Bikoro auprès de Samuel Eto’o

Francois Bikoro, l’activateur politique, remet une nouvelle couche sur les crises qui secouent la Fédération camerounaise de football depuis quelques mois, voire depuis l’arrivée de Samuel Eto’o à la tête du football de son pays. Des sujets qui ont fait et continuent de faire les choux gras de la presse nationale et internationale.




Selon François Bikoro qui s’exprimait au micro de CAM 10 Télévision , « Quand vous prenez le club le plus populaire d’un pays [Bamboutos], et vous dites qu’il ne peut plus continuer sa popularité à l’international. Vous prenez le seul club d’une région [l’Est] qui donne beaucoup au pays, vous dites qu’il part au quartier. Vous prenez un gars qui vous dit « j’ai été menacé par mes frères [anglophones] qui disent que les francophones là ce n’est plus avec nous », vous dites qu’il n’existe plus dans le football, jusqu’aux petits enfants de son académie [Njalla Quan]: il y’a un problème, et ça n’a rien à voir avec le football… Samuel Eto’o n’a pas tenu compte qu’il gère la Politique. »

François Bikoro et le tout politique

Si le journaliste et activateur politique François Bikoro nest pas dans une qualification de valeur ou en position de juge dans tout ce dont on repproche ou non au President de la Fécafoot, à l’écouter cependant dans cet extrait, en gros nous dit-il autrement, que loin de tout mérite et avant toute sanction excessive, il faut privilégier l’équilibre régional dans le football. L’activateur politique pense que le football au Cameroun véhicule un peu trop de passions, ce qui fragiliserait le vivre-ensemble si certaines techniques de la gestion de la cité propres aux dirigeants politiques n’y sont pas appliquées.




Mais dans ce cas serons-nous encore dans le mérite, l’égalité et la justice dans cette profession ? Faut-il mettre de côté, et les règles qui régissent le jeu football, et l’éthique dans cette profession, et les règles édictées par l’instance faîtière du football camerounais qu’est la Fécafoot, et l’égalité, la justice dans les sanctions, pour ne finalement privilégier que l’équilibre régional, au nom de la promotion du vivre ensemble et de la paix ? En soulevant le problème anglophone à la Fécafoot lorsqu’il demandait s’il y a un « anglophone » comme responsable dans cette instance, Njalla Quan Junior ne se mit-il pas en porte-à-faux dans ses positions de défenseur de certaines valeurs morales dans cette profession ?

Glisser dangereusement

Et s’il faille y ajouter la couche politique demandée par François Bikoro, ne sommes-nous pas entrain de glisser vers une nouvelle crise qui pousserait les uns et les autres à créer une Fecafoot bis calquée sur les revendications dites anglophon(iques) ? Le glissement il est là, subtil, vicieux et caverneux. Tel que c’est parti, si l’on ne stoppe pas rapidement la dérive de la pensée pour recadrer les sorties dans le terrain de jeu du football, la crise debordera la coupe de Tsinga pour celle d’Etoudi. Malheureusement, les mêmes dans le football ont vite refusé une certaine intervention du gouvernement dans les affaires du football, sauf lorsqu’il s’agit de recevoir de lui sa subvention et ses primes.




Seulement, l’on ne peut ici tout rejeter de l’analyse de François Bikoro qui reste l’un des analystes africains les plus pertinents des questions socio-politiques. Et le foot au Cameroun comme partout ailleurs où il est pratiqué, ne saurait se dérober de la donnée sociologique qui l’habite. On a vu Emmanuel Macron se mettre en 4 pour retenir le jeune Kylian Mbappè au Paris Saint-Germain pour ne pas perdre un moyen réel de donner plus de rêve aux Français au moment où son pouvoir est devenu le plus contesté de la 5ème république française. Ainsi pourrons-nous conclure avec lui sur une note interrogative. En fait, si Samuel Eto’o gère bien la politique, est-ce pour autant qu’il devrait calquer robotiquement les méthodes parfois décriées des acteurs politiques sans contextualiser ? (LIRE AUSSI : Lionnes indomptables : un nouveau staff technique nommé ce 18 août 2023).


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Saimondy

Directeur de la publication de Saimondy. Analyste géopolitique, Journaliste-écrivain et éditeur, artiste musicien et producteur.

Saimondy has 285 posts and counting. See all posts by Saimondy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.