Sparring-partners des Lions indomptables : statistiques comparatives des 3 équipes nationales

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a enfin publié la liste des Sparring-partners des Lions indomptables, l’équipe nationale de football du Cameroun. Les poulains du sélectionneur Song Bahanag vont disputer la coupe du monde dans quelques mois au Qatar. L’Ouzbékistan et la Corée du Sud ont été choisis par le staff managérial de cette équipe. On a vu depuis quelques jours grandir l’inquiétude chez les supporters des Lions face à l’absence d’une annonce de ce type. Voici que c’est fait. (LIRE AUSSI : Voici les Sparring-partners des Lions indomptables du Cameroun).




Dans cet article nous allons essayer de présenter les 3 équipes par leurs performances en Coupe du Monde, en coupe des nations continentales, en Coupe des confédérations et sans oublier de présenter leur rang dans le classement FIFA d’août 2022. Pour commencer, avouons-nous que le Camerounais sait très vite se remettre la pression une fois sa demande obtenue. Eternel insatisfait, il est passé à la polémique concernant le choix de ces partenaires susmentionnés, voire le lieu choisi pour ces deux matchs. Le Cameroun a donc eu pour partenaires pour la préparation de sa 8ème participation à une coupe du monde deux équipes asiatiques dont la réputation semble ne pas être si fameuse. Des choix que seuls peuvent expliquer le staff tactico-technique des Lions indomptables et celui administratif de la Fécafoot.

Evaluation des sparring-partners des Lions indomptables

Une chose l’une, soit c’est ce que nous avons pu obtenir des demandes auprès des fédérations étrangères, soit c’est ce que nos techniciens ont trouvé bon pour cette équipe, selon la stratégie mise en place. Seulement que dans leur imaginaire collectif, les Camerounais pensaient se retrouver face aux équipes de renom, pourquoi pas 2 ou 3 européennes. D’où la nouvelle polémique autour du choix de nos Sparring-Partners. Or, toutes les équipes bonnes pour notre préparation ne peuvent pas seulement être d’Europe. Pour lever certaines incompréhensions, faut-il leur rappeler que la Corée du Sud a déjà été demi-finaliste d’une Coupe du monde (4ème en 2002) ? (LIRE AUSSI : One All Sports (OAS) : portrait du nouvel équipementier des Lions Indomptables du Cameroun).




En réalité, l’Ouzbékistan n’est pas un habitué de la Coupe du Monde de football. Aucune participation à ce jour. Seulement 7 participations (1996, 2000, 2004, 2007, 2011, 2015, 2019) en Coupe Asiatique de football, 1 fois quatrième (2011). Maigre palmarès. La Corée du Sud quant à elle compte 10 participations en Coupe du Monde : (1954, 1986, 1990, 1994, 1998, 2002, 2006, 2010, 2014, 2018). Les Guerriers de Taegeuk sont deux fois champions d’Asie des Nations (1956, 1960) pour 14 participations : (1956, 1960, 1964, 1972, 1980, 1984, 1988, 1996, 2000, 2004, 2007, 2011, 2015, 2019) et 4 fois finaliste (1972, 1980, 1988, 2015).

Stratégie ou lot de consolation ?

La Corée du Sud a été 3 fois troisième (2011, 2007, 2000) et a participé à la Coupe des confédérations qui s’est tenue du 30 mai au 10 juin 2001 (Corée-Japon). On Peut le dire sans risque de nous tromper que le Cameroun est un cran au-dessus de ses 2 prochains adversaires. Il a 7 participations en Coupe du Monde (1982, 1990, 1994, 1998, 2002, 2010, 2014), a été une fois quart-finaliste d’un mondial (1990 en Italie), a 20 participations à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football (1970, 1972, 1982, 1984, 1986, 1988, 1990, 1992, 1996, 1998, 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2010, 2015, 2017, 2019, 2021), dont 5 remportées (1984, 1988, 2000, 2002, 2017).




Le Cameroun a été 2 fois finaliste de la CAN (19862008), 2 fois troisième (19722021) et 1 fois quatrième (1992). Le Cameroun compte 3 participations à la Coupe des Confédérations (2001, 2003, 2017) où il est sorti 1 fois finaliste (2003). Seulement, dans le dernier classement de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) parut le 25 août, le Cameroun vient derrière la Corée du Sud de 10 bonnes places. Les poulains du sélectionneur Song Bahanag sont placés à la 38ème place mondiale et la Corée du Sud à la 28ème. L’Ouzbékistan figure à la 77ème place de ce classement et pointe à la 10ème place du classement FIFA Asie dominé par l’Iran (22ème).

Les responsabilités

Ceci nous pousse à penser que le staff de la Fécafoot privilégie ici de jouer avec plus fort que lui, parlant de la forme actuelle (CF classement août) et avec plus faible pour la restructuration des automatismes. Ce qui doit être considéré ici est le fait pour l’équipe nationale du Cameroun de livrer deux matchs lors de cette période FIFA dédiée au Sparring-partners. Quant à la polémique autour des choix, cela reste, quoi qu’on en dise, de la responsabilité de l’instance faitière du football camerounais, principalement de son président et du département ministérielle du Gouvernement camerounais. Les Camerounais sont connus pour être très critiques en ce qui concerne leur équipe nationale de Football.




En effet, la polémique naissante nous renseigne déjà sur ce que seront les prochains débats dans les médias et réseaux sociaux à la moindre contre-performance des ambassadeurs camerounais au Qatar. Nos statistiques ne sont pas pour dédouaner qui que ce soit, au contraire, informer les uns et les autres sur la qualité et les performances passées et actuelles des adversaires de l’équipe nationale nous semble important. Ceci aussi pour donner des armes et fonder les prises de positions pour une critique constructive.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.