INTERNATIONAL

Puissances militaires 2024 Afrique, la position du Cameroun

Armée camerounaise et puissances militaires 2024 en Afrique

Selon la firme américaine Global Fire Power, spécialisée dans l’analyse des puissances militaires dans le monde, l’Égypte reste la 1ère puissance militaire du continent africain et le Cameroun est à la 19ème place en 2024 (#100 mondial), soit un recul de 2 places par rapport à 2023 au niveau africain. Dans le Top 3, les Pharaons sont suivis de l’Algérie et de l’Afrique du Sud. Derrière ce top 3 vient directement l’Éthiopie.




Dans ce classement africain, le Cameroun est à la 19ème place derrière les pays avec des troubles sociaux tels que le Soudan (#10), la Libye (#11), la RDC (#8). Mais également derrière les pays on ne peut plus stables tels que le Tchad (#14) et curieusement la Côte d’Ivoire (#16) qu’il y a encore quelques années n’avait pas de véritable armée ( Cf. bombardement du palais présidentiel et de 6 Hélicoptères qui constituaient sa flotte aérienne en 2010).

Des critères du GFP à questionner

L’Égypte est à la 15ème position dans le classement mondial, tandis que le Cameroun prend la 104ème place juste devant les pays africains tels que le Mali (#20, #106) et le Ghana (#21, #113). Pour comprendre un tel classement au-delà de plusieurs raisons incohérentes comme la non prise en compte des possibilités qu’offre un littoral, puisque ce classement ne pénalise pas les pays qui ne disposent pas de littoral, mais surtout qui n’ont pas de force naval1e, il faut aller interroger les 60 critères qui le forge.




Ces critères aboutissent selon Global Fire Power à faire du Tchad sans aviation puissante (dont une colonne de 400 chars a demandé l’intervention de l’armée Française), ni armée navale effective, une force supérieure à celle du Cameroun, pays instructeur d’une partie d’officiers tchadiens et disposant de presque toutes les branches miliataires pour faire une guerre (sol, air, amphibie, etc.).

Un classement non réaliste

De plus, si le GFP ne prend « ne prend pas en considération les stocks nucléaires », sincèrement, pourquoi les États-Unis restent-ils à sa tête ? On sait bien que sa grande puissance de feu vient du ciel. Donc sa puissance aérienne est bel et bien prise en compte. On serait donc dans 2 poids 2 mesures. On n’est pas dans les mêmes critères pour tous, surtout pas entre le Tchad et les États-Unis. Avec quoi remplace-t-on le « ne pas pénaliser des États sans littoral » ? (LIRE AUSSI : Classement des puissances militaires 2022 : +16 places pour le Cameroun).




Classement des puissances militaires 2024 Afrique

1- Egypte (15e rang mondial)

2- Algérie (26e)

3- Afrique du Sud (33e)

4- Nigeria (39e)

5- Ethiopie (49e)

6- Angola (55e)

7- Maroc (61e)

8- République démocratique du Congo (73e)

9- Tunisie (74e)

10- Soudan (76e)

11- Libye (79e)

12- Kenya (89e)

13- Mozambique (92e)

14- Tchad (93e)

15- Zambie (97e)

16- Côte d’Ivoire (98e)

17- Zimbabwe (101e)

18- Tanzanie (103e)

19- Cameroun (104e)

20- Mali (106e)

21- Ghana (113e)

22- Ouganda (114e)

23- Erythrée (117e)

24- Soudan du Sud (119e)

25- Niger (121e)

26- République du Congo (122e)

27- Namibie (124e)

28- Botswana (126e)

29- Burkina Faso (127e)

30- Sénégal (130e)

31- Mauritanie (131e)

32- Gabon (132e)

33- Madagascar (133e)

34- Centrafrique (137e)

35- Sierra Leone (138e)

36- Liberia (140e)

37- Bénin (141e)

38- Somalie (142e)


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 940 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.