CAMEROUN

Le sorcier blanc Marc Brys est au Cameroun : Signatures en vue

Marc Brys est au Cameroun

Marc Brys est au Cameroun depuis cette nuit du 7 avril 2024 dans l’optique de signer son contrat comme nouvel entraîneur et sélectionneur des Lions indomptables. Cependant la Fédération camerounaise de football n’est pas en odeur de sainteté avec ce choix du ministre qui se serait fait sans l’avis de son président.




Marc Brys a été accueilli dans la nuit du 7 avril avec tout le faste digne d’une envie de communication triomphante des autorités, en solidarité visible pour l’un des leur décidé à fermer le clapet au président de la Fécafoot. Ce dernier serait devenu, selon certains, trop présent et trop au devant de la scène, dans les affaires du football du pays. D’autres pensent même que le match qui se joue depuis quelques mois autour de l’équipe nationale est la résultante de l’arrivée de One All Sport à la place de Le Coq Sportif, la marque française mise de côté par Samuel Eto’o à son arrivée à la tête du football camerounais, alors qu’elle avait les faveurs du Ministre.

Marc Brys est au Cameroun de Samjel Eto’o

Les détails du contrat du sorcier blanc trouvé par le Ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi pour sauver le Cameroun, les incapables Camerounais, ne sont pas encore dévoilés. Personne ne connait les clauses salaires, résidence, avantages et cahier de charges. Le Ministre en prend jusqu’ici toute la responsabilité, sous le couvert de sa hiérarchie qui aurait par la personne même du Président de la République donné de « hautes instructions » pour la procédure mise en place. (LIRE AUSSI : Les noms de la shortlist de Samuel Eto’o Fils à la Fécafoot).




Aussitôt arrivée au Cameroun, le Belge Marc Brys a déjà donné une note positive au processus du choix de l’entraineur. Comme on sait mettre les mots dans la bouche du nouveau venu. De l’autre côté à Tsinga, l’on se prépare pour ce jour de tension. Aux dernières nouvelles, 72 heures avaient été données au président de la Fécafoot pour faire des proposition par une shortlist de 3 prétendants pour un fauteuil. Le Minsep a déjà le sien depuis le 2 avril. La question est de savoir si la Fécafoot ira jusqu’au bout de la résolution de sa dernière session du Comité d’urgence en présentant le sélectionneur de son choix. Nous ne seront pas loin d’un lèse-majesté en mondovision. Les conséquences pourraient être terribles si le ministre a vraiment agi sous hautes instructions du Président Paul Biya.


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Saimondy

Directeur de la publication de Saimondy. Analyste géopolitique, Journaliste-écrivain et éditeur, artiste musicien et producteur.

Saimondy has 285 posts and counting. See all posts by Saimondy

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.