INTERNATIONAL

Drones et missiles iraniens frappent Israël et engagent les alliés

Américains et Iraniens sur le sol des Irakiens

En représailles à l’attaque de son ambassade à Damas du 1er avril imputée à Israël et ayant causé la mort de 16 personnes, plus de 300 drones et missiles iraniens frappent Israël cette nuit du 14 avril. Les pays occidentaux sont à la manœuvre pour sortir Israël de l’impasse. Le premier ministre israélien rassure que son pays peut tenir devant l’Iran, mais c’est aux États-Unis, Royaume-Uni, France et les pays du monde occidental de s’engager contre le déluge de feu qui lui tombe du ciel.




C’est la première fois que l’Iran fait une attaque frontale contre Israël. De nombreux analystes géopolitiques ont même pensé que cette fois encore cela n’arrivera pas. Ce pays habitué à répondre aux attaques par ses soldats de l’ombre ou le Hezbollah, sa branche armée créée au Liban. Mais voici que ce pays assume ses représailles et se dit prêt à affronter le pays de Benyamin Netanyahu. Il n’est non plis seul. Ses alliés du Yémen ont aussi lancé des missiles vers le Golan et le Hezbollah annoncé avoir lancé des missiles vers des territoires cisjordanien occupés par Israël. (LIRE AUSSI : Diomaye Faye et Ousmane Sonko entre rupture et pressions géopoliques).

Drones et missiles iraniens et la suite

En somme, une attaque groupée qui mène cette région du monde au bord de l’embrasement. Les blocs se sont créés. Certes Égypte, Jordanie, Irak, ont annoncé leur ciel fermés mais les missiles sont parvenus sur Israël. Le pays des Mollah ont averti s’attaquer à tout pays interceptant ses missiles et drones. Mais les États-Unis annoncent avoir intercepté une majorité de ces drones et missiles iraniens. Le Royaume-Uni également annonce avoir déployé des forces à cette fin, tandis que la France dit participer au renseignements, de même que la Jordanie qui annonce avoir abattu sur son ciel des missiles et drones venant d’Iran.




Est attendue à présent la réaction israélienne après cette réponse iranienne à l’attaque israélienne de leur ambassade. Il faut noter clairement que c’est ce que ferait Netanyahu qui va conditionner le nouveau climat dans cette sous-région. Joe Biden est rentré précipitamment de son week-end pour une réunion de crise avec son Etat major. seulement l’Iran appelle les États-Unis à « rester en dehors de son conflit avec Israël ». Joe Biden parviendrait-il à stopper les ambitions politiques de Netanyahu ? Tout dépend de ses prises de positions. Aux dernières nouvelles, le premier ministre israélien parle d’une réponse définitive contre l’Iran.


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 936 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.