Des Camerounais sont les arbitres de la finale de la CAN Egypte 2019

Arbitre de la finale de la CAN 2019, le Camerounais Alioum Alioum

Comme arbitres de cette finale de la CAN 2019, Alioum Alioum, Menkouandé Evarist et Elvis Noupue hissent le Vert – Rouge – Jaune du Cameroun au plus haut sommet des pyramides d’Egypte. Ils ont été choisis parmi les 28 arbitres et 32 arbitres assistants de 22 nationalités différentes sélectionnés pour arbitrer les matches de la CAN 2019.

Le trio camerounais a reçu l’honneur d’ouvrir et de clôturer la CAN du pays des Pharaons. Comme quoi, gagner pour son pays, lever haut son drapeau, ne se fait pas dans un terrain de foot seulement comme joueur. A côté de Choupo Mouting et ses 21 compagnons sortis prématurément de la compétition, des filles éliminées au Mondial France 2019, des U17 champions d’Afrique, et de nos volleyeuses championnes d’Afrique 2019 en Egypte, pourraient se cacher des Lions indomptables champions de l’arbitrage. La finale de la CAN Egypte 2019 aura lieu dans quelques heures de ce vendredi, 19 juillet 2019 au stade International du Caire. Alors qu’un tweet avait annoncé le Sud-Africain Gomes (36 ans) comme arbitre central du match final de cette compétition, la CAF, instance faîtière du football du continent a supprimé son tweet pour le remplacer par celui qui annonce le Camerounais Alioum Alioum  (37 ans) comme arbitre de la finale. C’était hier jeudi, à 24 heures de la finale, sans aucune explication. Ils sont donc trois Lions indomptables à prendre part à cette finale de CAN Egypte 2019.

Des compatriotes à la finale de la CAN

Entre l’Algérie et le Sénégal, le central sera donc Monsieur Alioum Alioum. Ce digne fils de Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun a aussi été l’arbitre du match d’ouverture de cette 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football qui a opposé l’Egypte, pays hôte, au Zimbabwe (1-0), ainsi que celui de la rencontre de la phase de groupes qui a opposé le Maroc à la Côte d’Ivoire (1-0), 4ème arbitre lors des matches Maroc-Côte d’Ivoire en phase de poules, quatrième officiel lors du match Égypte – Afrique du Sud en huitièmes de finale et le choc Tunisie-Madagascar en quarts de finale.Tout le long de sa carrière d’arbitre, le Lion indomptable Alioum Alioum a, entre autres prestations, officié des compétitions majeures telles que le mondial 2014, la finale « aller » de la Ligue Africaine des Champions en 2011. C’est sa 5ème CAN cette année 2019 après celles de 2012, 2013, 2015 et de 2017.

Alioum Alioum Sidi sera assisté de ses compatriotes Menkouandé Evarist et Elvis Noupue, alors que le quatrième arbitre sera le gabonais Eric Otogo Castane. Son assistant Evarist Mekouande est officier de la police camerounaise, il est né le 14 novembre 1974 et a été sollicité quatre fois au cours de cette CAN Egypte 2019. Lors du match d’ouverture opposant l’Egypte au Zimbabwe, le Maroc à la Côte d’Ivoire, l’Algérie à la Guinée en phase de groupes et Madagascar à la Tunisie lors de la huitième phase finale. Elvis Noupue quant à lui brandira le drapeau camerounais depuis une ligne de touche. Il est administrateur en chef du ministère des marchés publics, est né le 25 juillet 1983 et a été sollicité par la CAF dans cette compétition qui s’achève dans quelques heures lors des rencontres qui ont opposé la Côte d’Ivoire au Maroc, l’Ouganda à l’Egypte en phase de groupes et la Tunisie à Madagascar en quart de finale.

La polémique

Mais face à l’incompréhension de la décision de la CAF, la polémique enfle  à quelques heures de la finale, surtout au sein des supporters des deux nations qui voient une entourloupe de la CAF pour favoriser un camp ou l’autre lors de cette finale. Mais il se dit aussi depuis que Victor Gomes, qui officie pour la FIFA depuis 2011, avait dénoncé en 2018 une tentative de corruption de sa personne lors de la rencontre Plateau United-Union Sportive de la Médina d’Alger (2-1), en barrage « aller » de la coupe de la Confédération africaine. Il s’était montré incorruptible en refusant 30.000 dollars de pot-de-vin afin de favoriser l’une des deux formations.

On peut supposer que pour la CAF, il ne soit pas l’homme approprié avec la violence que les supporters algériens ont déjà démontré en France depuis les quarts de finale. Du côté des Camerounais, c’est une nouvelle occasion de fierté après la sortie prématurée de leur équipe nationale. La présence du trio Camerounais sur le terrain lors de cette finale sera pour beaucoup un soulagement. Et tous attendent à présent de réserver à ces dignes fils du pays un accueil à la hauteur de leur rendement. Dans la logique que le Cameroun peut être valablement représenté par chacun de ses fils, là où ce dernier s’exerce avec dignité, beaucoup de compatriotes attendent que ces enfants valeureux qui ont hissé haut le drapeau du pays soient reçus par le couple présidentiel, comme il est de coutume chaque fois qu’un Camerounais se distingue honorablement partout dans le monde.

Please follow and like us:
error20

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 139 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *