À LA UNEPOLITIQUESOCIÉTÉ

NGONDO : pas de nouveau Chef Supérieur désigné au Canton Akwa de Douala en ce mois d’août 2021

Chef Supérieur Din Dika Akwa III du Canton Akwa de Douala (Décédé)

La bataille pour la succession du Chef Supérieur du Canton Akwa de Douala, Sa Majesté Din Dika Akwa III, décédé, s’annonce-t-elle sous fond de Fakenews et de manipulations diverses de l’opinion publique ?




Une fausse actualité circule depuis quelques jours sur la toile, reprise et relayée par une certaine presse en quête du sensationnel. Elle a fait croire effective la désignation d’un nouveau Chef Supérieur successeur de Sa Majesté Din Dika Akwa III décédé le 08 décembre 2020 alors même que les obsèques officielles de ce dernier ne sont prévues qu’au mois de septembre 2021. Du20 au 25 très précisément.

Sur le nouveau Chef Supérieur

 Le Ngondo est l’Assemblée Traditionnelle du Peuple SAWA, et donc garant de la tradition de ce peuple côtier du Cameroun. Son instance dirigeante est sortie de son silence par un communiqué de son 1er Vice-Président en exercice, S.M. James Frederick Essaka Ekwalla, signé le 24 août 2021 afin de rétablir la vérité sur la dite nomination et faire cesser cette odieuse manipulation de l’opinion  par des personnes qui voudraient sûrement voir leur fils au trône. Le Communiqué nous informe que le nouveau Chef Supérieur du Canton Akwa de Douala sera désigné après les dits obsèques et « dans le respect scrupuleux des us et coutumes Sawa, ainsi que des lois et règlements de la République » du Cameroun.




Communiqué officiel du NGONDO sur la Fakenews

Rappel des thèmes du Ngondo

Ces huit dernières années, les thèmes, aussi variés qu’ils ont été, ont toujours eu pour but de représenter les ambitions du peuple Sawa qui visent à concilier et adapter le Ngondo aux différentes évolutions de notre ère. Les années 2013 et 2014 ce fut « Dipita » ou l’espoir. En 2015, le Ngondo avait invité ses filles et ses fils au « Bwangaga », donc à la prudence. En 2016, le fil conducteur était « Mwaye » qui veut dire la lumière. En 2017, on a eu droit à « Mwaye petè » ou la lumière, encore de la lumière. En 2018, le thème a été « Moto Mô, Mboa Pô » donc Un peuple, une Nation. En 2019 « Musango » ou la paix a fait vibrer tout le Cameroun. EN 2020 « Jomele onyola Besombè » a tiré les oreilles de la jeunesse en conseils et méditations. Le thème de 2021 reste encore plongé dans les profondeurs abyssales des eaux du fleuve Wouri, le rio dos Camaroès.


En savoir plus sur Saimondy Actualités

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Simon Ngaka

CEO et rédacteur en chef de Saimondy, journaliste et analyste géopolitique, écrivain et éditeur, artiste-musicien et interprète, Producteur de musique. En 2009, il créé le label Saimondy.

Simon Ngaka has 950 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.