Drame de Buea : Serge Espoir Matomba hurle contre cet incivisme toléré par Nourane Fotsing

Serge Espoir Matomba

« O-B-T-E-M-P-É-R-E-Z ! OBTEMPÉREZ, S’IL VOUS PLAÎT […] L’ennemi n’a pas de visage au sein de cette nation […] Nous avons développé une sauvagerie qui n’a jamais été dans notre ADN. Surtout vis-à-vis des personnes détentrices de l’autorité publique », lance l’homme politique Serge Espoir Matomba, premier secrétaire du Peuple Unis pour la Rénovation Sociale (PURS), en s’adressant à ses compatriotes via sa page Facebook ce 15 octobre 2021.




A présent qu’il n’est plus à douter que le drame du 14 octobre ayant causé la mort de deux citoyens camerounais n’est arrivé que suite au refus d’obéir aux injonctions des forces de maintien de la paix stationnées à Bokova vers Molyko à Buea par la maman de la petite Caro Louise Ndialle, des voix des acteurs politiques ne cessent de lancer des appels à l’obéissance des institutions de la République du Cameroun, encore plus dans des zones de crise sécuritaire. Hors-mis la sortie de la parlementaire Nourane Fotsing caractéristique de son état d’esprit remonté contre toutes autres autorités que la sienne, la majorité s’accorde heureusement sur le principe.

L’appel de Serge Espoir Matomba

« O-B-T-E-M-P-É-R-E-Z !!!!!! Nous le répétons ce matin, l’ennemi n’a pas de visage au sein de cette nation en crise et même en « guerre ». Nous avons développé une sauvagerie qui n’a jamais été dans notre ADN. Surtout vis-à-vis des personnes détentrices de l’autorité publique.




Chers compatriotes quand on vous interpelle, O-B-T-E-M-P-É-R-E-Z !  OBTEMPÉREZ, S’IL VOUS PLAÎT. Résister ne peut que vous créer des ennuis, entraîner de la violence et conduire à des actes tragiques comme celui de BUEA. Nos Forces de l’ordre et de défense de la nation sont épuisées à essayer de nous protéger… contre nous-mêmes d’ailleurs.

Alors, facilitons-leur la tâche et protégeons-nous, nos enfants, nos proches, notre environnement. Stop, Stop, stop aux élans de citoyens, papas ou mamans courage. Je sais que par le passé, certains vous ont démontré que vous pouviez défier l’autorité publique. Mais non, le Cameroun n’est plus une nation cohérente depuis plusieurs années. Restons vigilants. Et Stop à la vindicte populaire… »

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 560 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire