Qatar 2022 : Lions indomptables mangeront-ils Éléphants ivoiriens mardi ?

Lions indomptables éléphants de Côte d'Ivoire

Après leur victoire 4 buts à 0 face au Malawi le 13 novembre 2021 et la confiance qui s’est lue en un bon nombre de Camerounais après le match, les esprits semblent quelque peu redescendus ce 14 novembre depuis la victoire des éléphants de la Côte d’ivoire face au Mozambique par 3 buts contre 0 à Cotonou au Bénin. Battus par les éléphants au match aller 1but à zéro, une mise à mort ou rien est la seule possibilité de poursuivre la course vers la CDMQatar22.




Le Cameroun ayant rétrocédé la place de leader du groupe D à son seul vrai adversaire en 5 journées de ces éliminatoires de la Coupe du Monde qui aura lieu au Qatar en 2022, les cœurs et les esprits des fans des Lions ont vite compris que la finale sera un choc au sommet.

Mardi, 16 novembre prochain à 20 heures, ce sera un duel au sommet entre le 1er et le 2nd du groupe D. Un match très important pour les deux équipes d’autant plus que le score final fera un qualifié parmi l’une de ces deux grandes nations de football du Continent africain. Ce sera donc les éléphants ou les Lions.




Avec le Malawi, on a eu l’impression que le niveau de jeu des Lions avait augmenté mais clairement dans la case « entrainement ». On a eu le sentiment que l’équipe camerounaise jouait un match préparatoire du vrai match, voire que c’est plutôt l’équipe adverse qui n’avait pas de niveau d’un match éliminatoire de coupe du monde. Mais fan de l’équipe nationale de Cameroun sait qu’Ivoirien ne mange pas de ce plat.

Lions ou Éléphants ?

Ce sera très difficile de tordre le cou aux éléphants qui ont un point d’avance sur les lions, 13 points contre 12, de supporter leur chute, de les dépecer ensuite, en seulement 90 minutes chrono. Sachant qu’il faut juste un nul aux éléphants pour échapper à la famine d’un des prédateurs et fauves d’Afrique les plus expérimentés et des plus coriaces à domicile.

La Côte d’ivoire a de très bons joueurs évoluant en plus dans de grands championnats au monde. Alain Gradel, Maxwell Cornet, Jean Michael Seri sont ceux qui ont marqué les buts de cette équipe contre le Mozambique ce 14 novembre 2021, mais il y a aussi les éléphants Aurier, Bailly, Kessier, Gradel et l’homme en très grande forme pour le moment Sébastien Haller.




Mais ne dit-on pas que chaque chien est fort chez soi ? Et que « impossible n’est pas Camerounais ? » Les Congolais n’avaient-ils pas dit « Bana ba Kamerun ba zalaki sorciers » ? Les équipes nationales du monde savent toutes qu’il est difficile d’avoir la peau du Lion dans des matches qui tracent son destin international. Aboubakar Vincent, Christian Bassogog, Zambo Anguissa, André Onana, Karl Toko Ekambi, Jean Claude Billong, Michael Ngadeu-Ngadjui ont la peau dure et des muscles d’acier, sans oublier Eric Maxime Choupo-Moting dont on signale le retour après blessure en Allemagne. Prions juste que la forme du jour soit de notre côté et la victoire aussi.




Ainsi, la première raison pour ne pas voir le Cameroun sortir de piste et stopper sa course pour la Coupe du Monde Qatar2022 est qu’il doit effacer le traumatisme du rendez-vous manqué en Russie en 2018 et la seconde de démontrer que le terrain servi par les Ivoiriens était bien de mauvaise qualité, mais surtout pour ne pas subir tous les injures et propos désobligeants sur les réseaux sociaux de la part d’ivoiriens qui savent bien donner le change aux Camerounais quand il s’agit de Football.

Simon Ngaka

Directeur de la Publication de Saimondy, Journaliste à l'hebdomadaire "ça presse", Analyste géopolitique, Écrivain, Ingénieur de son, Auteur - Compositeur et Producteur de musique. Simon Ngaka est aussi webmaster. En 2009, il met sur pied le groupe des sites de communication Saimondy (.com, .net, .org. et acheteraucameroun.com). Téléphone : +237 - 699340064 / Email: saimondy@gmail.com

Simon Ngaka has 390 posts and counting. See all posts by Simon Ngaka

Laisser un commentaire