Qatar vs Équateur : Voici pourquoi le 1er but de Valencia a été refusé

Enner Valencia capitaine Equateur Qatar 2022

La 22ème Coupe du monde qui se joue du 20 novembre au 18 décembre au Qatar débute par une polémique autour du but de Valencia annulé par l’arbitre italien Daniele Orsato, après consultation de la VAR. Déjà au premier match, l’on aurait donc comme une senteur de favoritisme ou de corruption, voire de trafic d’influence qui s’élève du vert, tant il est difficile sur le coup de donner des raisons acceptables du refus de ce but. La décision est celle des arbitres de la VAR. Non, au Qatar il n’est pas née une nouvelle règle qui est qu’on ne score pas en premier contre le pays organisateur.




Comme explication convaincante sur le refus du premier but du capitaine Valencia, l’on ne peut que supputer, crier au premier scandale de cette Coupe du monde et de continuer à scruter l’arbitrage. Mais l’on nous apprend que la vidéo a démontré que Estrada, le joueur passeur décisif (de but) quant à lui était hors-jeu. Heureusement pour la sélection d’Équateur qui dès la 15ème minute va bénéficier d’un penalty que va transformer Enner Valencia. La première partie se terminera par deux buts contre zéro en faveur de l’Équateur, les deux buts marqués par le capitaine Enner Valencia.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.