Vallée Bessenguè : déguerpissement depuis ce 5 janvier à 6h 00

Le préfet Benjamin Mboutou du Wouri

Développement actuellement à Bessenguè. Selon des informations bien vérifiées, le Préfet du département du Wouri, Monsieur Benjamin Mboutou, a demandé le 4 janvier 2023 au représentant de la ville de Douala, par une note marquée « TRÈS URGENT »,  de « bien vouloir prendre part [… ] à une opération de déguerpissement des constructions anarchiques érigées sur domaine public ferroviaire sis à Vallée Bessenguè qui aura lieu jeudi 05 janvier 2023 à 06 heures précises […] urgence importante hautement signalée. »




Nous sommes justement le 5 janvier 2023 et selon les informations qui nous parviennent, certaines actions ont bel et bien commencé. Pour plusieurs Camerounais, après la joie et autres sentiments peut-être contradictoires des  jours des fêtes, vient le temps des pleurs et du désarroi. Le scénario nous rappelle le déguerpissement des populations de Dikolo en début d’année 2022 qui a plongé de nombreuses familles camerounaises et des entreprises telles que le journal Ça Presse, dans un grand désarroi.

Note de déguerpissement

Une affaire qui s’est compliquée bien après, à la suite de nombreuses révélations appuyées sur le dysfonctionnement de ladite opération. On espère que cette fois, l’administrateur civil principal  Benjamin Mboutou et chaque autre autorité concernée, aient fait les choses en tout professionnalisme, afin que les casses cessent d’être des raisons de troubles sociaux, mais plutôt une opération d’embellissement de la ville, de la sécurisation des populations, voire de la restitution à l’Etat de son domaine public. (LIRE AUSSI : Suisse : faut-il donner raison aux Sous-préfets du Cameroun ?).




Note du Préfet au représentant de la ville de Douala relative à la casse de la Vallée Bessenguè

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.